uncategorized
22:14 23 mai 2013 | mise à jour le: 23 mai 2013 à 22:14 temps de lecture: 4 minutes

Ils courent les concours

À l’école secondaire de Neufchâtel, les adultes passionnés s’unissent aux élèves tout aussi passionnés. Ils se lancent des défis pour dépasser les limites des cours. Ils font l’école autrement. Plusieurs jeunes sont stimulés par les nombreux concours offerts que ce soit sportifs, culturels ou scientifiques.

Ils découvrent comment cheminer dans la recherche et la nouveauté. Ils ont des passions variées: de la robotique en passant par les mathématiques, de la musique à l’histoire. Ils s’appellent Belma, Gabriel, Benjamin, Samuel, Antoine, Jonathan, Élisabeth, Juliette et Simon. Ce sont des jeunes osant sortir de l’ordinaire en s’intéressant à des sujets qui demandent de la réflexion, une maîtrise d’un instrument ou des techniques d’art plastique méritant d’être soulignées.

Belma Muranjkovic a été sélectionnée dans le volet Jeunesse d’un concours de journalisme scientifique. Son article intitulé «Lorsque la science dépasse le surnaturel» a ainsi été publié sur le site Internet Plumes de science en avril dernier. «Je suis fière. Je veux être journaliste ou travailler dans les communications plus tard», confie-t-elle.

Dans le cadre du concours de robotique de Québec et Chaudière-Appalaches, Gabriel Aubé-Couture, Benjamin St-Laurent-Recourra et Samuel Vallerand se sont prévalus d’une troisième place. Ce qui leur plaît: les essais et les erreurs! «C’est ce qui est le fun», lance Benjamin. Son coéquipier Samuel poursuit en ajoutant que c’est la réussite qui rend le plus fier.

Antoine Dubé et Samuel Blanchette-Gagnon, deux musiciens, ont tenté leur chance au Concours provincial de musique de la Capitale. Alors que les deux gars s’exercent de 15 à 25 heures par semaine, les motivations deviennent essentielles. Ce type de compétition constitue un bon but. «Pour ne pas pratiquer pour pratiquer», font-ils valoir en cœur.

Il y a aussi les compétitions de résolution de calculs. Simon Lévesque a pris part au Concours de mathématique provincial à l’invitation d’un professeur. Même s’il dit ne pas raffoler de cette matière, il réussit bien. «Le concours a été plus amusant que de la matière scolaire en classe. On utilise la logique. C’était bien», commente-t-il. Enfin, Janel Laplante a sauté à pieds joints dans une nouvelle passion. Elle a participé à son premier concours de musique à la soirée Les arts de la Capitale. Avec sa guitare, elle a interprété «The show» de Lenka. L’expérience a été concluante puisque la jeune femme voit le chant avec un peu plus de sérieux et songe à poursuivre dans cette voie. Les élèves présentés dans cet article symbolisent seulement la pointe de l’iceberg. Ces jeunes sont allés au bout de leur rêve et pour qui les réalisations ont été soulignées.

Des extraits d’entrevues sont en ligne: 1-Qu’est-ce qu’ils aiment dans ce genre de concours? et 2-Tenteront-ils leur chance l’an prochain?

 

Pour lire l’article écrit par Belma Muranjkovic : http://concoursjournalisme.wordpress.com/2013/04/11/lorsque-la-science-depasse-le-surnaturel/

 

 

L’école: plus que des cours

L’Actuel fait son entrée au secondaire. Le journal visitera les écoles secondaires publiques de Vanier, Neufchâtel, Loretteville et Duberger-Les Saules au courant de l’année scolaire 2012-2013. L’école: plus que des cours fera découvrir aux lecteurs la vie étudiante à l’extérieur des classes. En collaboration avec les techniciens et les techniciennes en loisirs des établissements scolaires, L’Actuel révélera les petites perles réalisées en activités parascolaires et pédagogiques. (NDLR)

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Tous ces jeunes passionnés ont soumis leur candidature dans le cadre de concours divers cette année. (Photo Isabelle Chabot)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *