uncategorized
20:48 24 mai 2013 | mise à jour le: 24 mai 2013 à 20:48 temps de lecture: 3 minutes

Repousser ses limites grâce au cinéma

Depuis septembre, une vingtaine d’élèves de l’école La Camaradière s’activent. Ils font partie du programme Persévérer autrement par le cinéma, chapeauté par Fusion Jeunesse et le Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale-Nationale. Les jeunes n’ont que quelques semaines, voire jours, pour terminer leurs œuvres en vue de la projection finale.

Le projet a lieu pour une troisième année à l’établissement scolaire de Duberger-Les Saules. Dans le passé, les participants ont produit des documentaires. La mouture de cette édition sera cette fois-ci quatre courts métrages. Les sujets sont variés. Il y a, par exemple, une histoire d’amour entre une banane et une pomme, un combat des dieux et une rencontre stupéfiante de deux amis.

«On a décidé de faire des films pour démontrer que nous les jeunes, on est capable de faire des affaires sans nos parents à nos côtés», fait valoir Keven Desroches-Blouin. À ses côtés, Brian Gagnon-Bush ajoute que c’est l’occasion de montrer qu’ils sont travaillants et impliqués. «On a assez de maturité pour réaliser des courts métrages avec peu de ressource», précise-t-il.

C’est donc avec cette idée en tête que les 16 garçons et quatre filles, divisés en quatre groupes, ont produit des courts métrages. Toutes les étapes ont été effectuées du script au tournage.

Certains moments ont été plus ardus que d’autres. Pour l’équipe de Brian Gagnon-Bush, il s’agit des scènes filmées dans les toilettes. «C’était difficile, il y avait beaucoup de miroirs», explique-t-il.

L’un des défis à relever pour le groupe est d’amener à terme et à temps l’œuvre conçue sur une longue période. «Dans la vie, on est souvent appelé à faire un projet à long terme avec une date d’échéance», fait valoir l’agent IDÉO-16-17 du Carrefour jeunesse-emploi, Simon Tremblay. La projection aura d’ailleurs lieu à l’école La Camaradière le 3 juin à 18h30.

Le programme Persévérer autrement par le cinéma vise à créer ou faire naître une motivation chez les jeunes en vue de compléter leur parcours scolaire. «C’était le fun, ça nous a permis de nous évader de notre quotidien et d’exprimer nos d’idées», conclut Brian.

Une vidéo est en ligne.

Lire aussi: Persévérer autrement: Quand la musique inspire les jeunes 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *