uncategorized
21:20 8 mai 2013 | mise à jour le: 8 mai 2013 à 21:20 temps de lecture: 3 minutes

Monsieur le bonheur maintenant sur disque

«C’est le fun quand on sait que l’on sert à quelque chose», dit d’une voix douce l’abbé Jean-Marie Brochu alors que l’entrevue s’achève et qu’il vient de révéler son âge. Le 9 mai, le prêtre séculier célébrera son 87e printemps et il est loin de vouloir arrêter ses activités liées à son œuvre.

Bon orateur, il hésitait tout jeune entre la médecine et la prêtrise. Il a finalement opté pour le second choix. À 26 ans, il a été secrétaire à l’Archevêque de Québec. Communicateur hors pair, il devient animateur à CJLR, à CJRP et à partir de 1994 à CHRC. À la radio, Jean-Marie Brochu était surnommé Monsieur Bonheur. Ces messages se voulaient réconfortants.

En parallèle, Le Noël du bonheur,né en 1963, n’a pas cessé ces activités. Jean-Marie Brochu invitait la population à donner de 1963 à 1970. Puis, Le Noël du bonheur est devenu un radiothon et plus tard, un radiotéléthon. Depuis 1994, la formule a été modifiée et c’est par le biais d’envois postaux que les donateurs sont contactés.

2013 est donc l’année du cinquantième Noël du bonheur. L’œuvre vise à distraire et visiter les personnes âgées ou malades. Les capsules radiophoniques quotidiennes «Mot de Monsieur le bonheur» ont aussi 50 ans. L’aventure a pris fin en octobre dernier à la fermeture de Québec 800. Sur les 13 500 messages diffusés, l’abbé Jean-Marie Brochu en a sélectionné 55 afin de les enregistrer sur un disque double souvenir.

La tablée du bonheur

Le 24 mai, La Tablée du bonheur aura lieu à l’Hôtel Plaza Québec pour souligner la fin de ce cinquantième et recueillir des fonds pour l’œuvre. Le président d’honneur, Michel Louvain, prendra notamment la parole afin d’expliquer comment il s’est associé à ce radiotéléthon. Le chanteur a été animateur de l’événement caritatif.

Les sommes amassées servent à partager des morceaux de bonheurs avec l’aide de 2500 bénévoles. Des cadeaux sont distribués et des activités sont tenues afin de distraire les résidents. Au total, 98 centres de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches reçoivent de la visite de représentants du Noël du bonheur, il s’agit de plus de 8000 aînés ou malades rejoints. «Les gens me disent qu’ils ont mal à l’âme. Le remède, c’est la tendresse, le partage. Il faut les aimer», fait valoir l’abbé, originaire de Limoilou, ayant autrefois songé à la médecine. L’organisation a pignon sur rue dans Duberger-Les Saules depuis plus de 16 ans.

 

Pour avoir plus d’infos concernant le CD ou le souper, vous pouvez contacter Le Noël du bonheur au 418 687-6635 ou http://www.noeldubonheur.com

Lire aussi : Noël dans le bonheur grâce aux bénévoles

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *