uncategorized
18:26 8 février 2013 | mise à jour le: 8 février 2013 à 18:26 temps de lecture: 3 minutes

Denise Blouin et Ginette Buist-Olivier honorées

Le député de Vanier, Sylvain Lévesque a tenu sa soirée hommage aux bénévoles récemment. Au cours du souper, l’élu a remis le Prix Engagement social Fernand-Dufour à une personne ayant participé activement à l’intégration des immigrants. Denise Blouin est la troisième récipiendaire de cette distinction.

Les souvenirs étaient nombreux pour Mme Blouin lorsqu’elle est montée sur la scène de l’école primaire Notre-Dame-du-Canada. Elle a enseigné aux tout-petits dans ce même établissement. Elle a également fait partie de plusieurs organisations. Maintenant retraitée, la femme œuvre bénévolement auprès des familles immigrantes. Denise Blouin donne de son temps à la Ruche Vanier ainsi qu’à la Maison Zoé Blais.

«Vous savez qu’une seule vie ne sera jamais assez pour parler toutes les langues. En attendant, je nous invite au moins à en parler une, celle du cœur nous amenant à poser des gestes d’espérance, des gestes de foi et des gestes d’amour. Tous ces gestes font en sorte que nous nous mettons en route. Ensemble, nous bâtirons un monde meilleur par la richesse de nos ressemblances et de nos différences», a déclaré Mme Blouin.

La récipiendaire a été choisie par un comité de sélection formé de la directrice de Solidarité familles Duberger-Les Saules, Andrée-Anne Roy-Ross, la directrice générale de la Maison des Jeunes de Les Saules et de Lebourgneuf, Émilie L. Gagnon, Claude Tremblay du Club Optimiste de Neufchâtel, Maurice Auger d’Entraide Les Saules et Nicole Demers de la Ruche Vanier.

Par ailleurs, Sylvain Lévesque réservait une surprise aux organismes et responsables présents. Il a remis une seconde distinction. Cette fois-ci, la mention spéciale a été proposée à Ginette Buist-Olivier. Cette dernière vient tout juste d’entamer une retraite méritée. Mme Buist-Olivier a travaillé plusieurs années comme organisatrice communautaire au CLSC des Rivières.

«Elle a œuvré beaucoup afin de contrer l’exclusion sociale et la pauvreté», a témoigné Jean-Marc Vaillancourt, récipiendaire du premier Prix Fernand-Dufour. Impliquée depuis une quinzaine d’années dans divers organismes par son travail, Ginette Buist-Olivier a su appuyer la communauté. Elle a contribué à mettre sur pied des Maison des Jeunes, Solidarité familles Duberger-Les Saules ainsi que le Centre Ressources Jardin de Familles. Avec sa touche particulière, elle a ouvert les pistes de solution. «Ça me fait chaud au cœur. J’ai fait mon travail du mieux que je pouvais. J’avais toujours le goût. J’ai une cause: les plus démunis», a confié la retraitée depuis décembre dernier.

 

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *