uncategorized
19:54 18 avril 2013 | mise à jour le: 18 avril 2013 à 19:54 temps de lecture: 3 minutes

Persévérer autrement: Quand la musique inspire les jeunes

Pour la quatrième année, des jeunes de Vanier participent à toutes les étapes de création d’un album de musique. Ils sont une dizaine d’élèves à avoir été invités à intégrer le programme Persévérer autrement de novembre à mai.

Une fois par semaine, les jeunes se regroupent sur l’heure du dîner et ensuite en soirée à L’Ampli de Québec afin de travailler sur le projet de disque. «Je trouve que c’est une belle expérience. J’aime beaucoup la musique et l’ambiance est bonne», témoigne Julie Gauthier. À ses côtés, Gabriel Baron fait partie du projet pour une seconde année. Les pratiques et les ateliers constituent une source de motivation afin de prendre la route de l’école chaque matin. «Pour certains, on voudrait en avoir plus», soutient-il. Ce dernier ajoute qu’il a réintégré le groupe cette année pour conserver son envie d’aller à l’école malgré ses difficultés académiques. «L’esprit d’équipe, c’est ce qui me donne le goût de revenir. Le projet réunit le groupe», a confié Gabriel Baron.

Depuis la fin du mois de mars, les participants entrent à tour de rôle en studio. Au total, trois à cinq chansons figureront sur le disque. Elles ont toutes été composées par les dix adolescents au gré de leur inspiration. L’une d’entre elles s’intitule Comme si, conçue par Jessica Lelièvre. Elle a pour thème l’amour.

«Le projet est un moyen de se découvrir une passion, de se faire des amis et de développer des compétences professionnelles», explique l’agent IDÉO-16-17-Persévérer autrement au Carrefour Jeunesse-Emploi de la Capitale-Nationale (CJECN), Simon Tremblay. Depuis trois ans, Persévérer autrement est soutenu par le Carrefour Jeunesse-Emploi de la Capitale-Nationale (CJECN) et Fusion Jeunesse. «Notre mission vise à réduire le décrochage scolaire. Ce n’est pas une mince tâche. On cible ces jeunes fragilisés par toutes sortes de situations. Notre but n’est pas nécessairement qu’ils terminent leur secondaire, mais qu’ils choisissent une voie scolaire dans laquelle ils pourront tracer leur réussite sociale», fait valoir le directeur des opérations de Fusion Jeunesse, Kelvin Arroyo.

L’autonomie laissée aux jeunes dans le cadre de ce projet n’est pas un hasard. Persévérer autrement mise sur l’autogestion et la prise de décision afin que les principaux acteurs vivent pleinement et véritablement l’expérience. «Le moment d’enregistrement, ils le vivent comme des vedettes», renchérit M. Arroyo. Le lancement d’album intitulé Fusion M se déroulera le 29 mai à 18h30. Le moment est attendu par les dix participants. Il symbolise la réalisation complète. «Ça signifie que j’ai accompli ça», conclut Gabriel Baron.

À l’école secondaire La Camaradière, un groupe de jeunes mène un projet semblable, mais cette fois-ci, il s’agit d’une vidéo plutôt qu’un disque. Le lancement sera le 3 juin à 18h30.

Deux segments d’entrevue avec Jessica Lelièvre sont en ligne.

 Extrait 1 et Extrait 2

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *