Faits Divers
07:05 8 février 2020

Incendies majeur dans le parc industriel de Saint-Augustin

Incendies majeur dans le parc industriel de Saint-Augustin
Intervention pompiers de Québec. (Photo Métro Média - Archives)

INTERVENTION. Un important incendie impliquant des matières dangereuses a nécessité trois déploiement successifs de pompiers, vendredi. Le feu a éclaté dans une bâtiment situé au 124, rue de Hambourg, dans le parc industriel François-Leclerc à Saint-Augustin-de-Desmaures.

La particularité du sinistre a obligé le recours aux équipes spécialisées en matière dangereuse. Selon ce que relate Alexandre Lajoie, officier médias au Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ), l’appel a été reçu au central 9-1-1, vers 13h20. Il provenait d’un employé sur les lieux mentionnant qu’il y avait le feu dans le bâtiment.

Dès lors, l’évacuation de l’usine Chemco a été effectuée. Une vingtaine de travailleurs se trouvaient sur les lieux. Il fallait procéder rapidement, car le bâtiment de l’entreprise spécialisée en protection de l’environnement contenait plusieurs produits chimiques.

Feu à l’arrière

«Les premiers sapeurs arrivés sur les lieux ont confirmé la présence de fumée et de flammes. Le feu ravageait la partie arrière de l’immeuble où sont entreposés plusieurs produits. Après transmission simultanément des 2e et 3e alarmes, les effectifs sur les lieux regroupait 55 pompiers», indique M. Lajoie.

Rapidement, le gros des flammes est rabattu, mais un retrait stratégique est demandé en raison d’un déversement de matière dangereuse. Il s’agissait notamment de peroxyde de calcium ainsi que d’hydroxyde de sodium. Le restant des flammes est éteint par le système de gicleurs en opération.

Vérifications

D’après le récit du relationniste du SPCIQ, «les équipes spécialisées en matières dangereuses sont ensuite intervenues avec des équipements de protection adéquats. Elles ont procédé aux dernières vérifications dans le bâtiment. Il y aura récupération des produits chimiques impliquée par une compagnie spécialisée qui sera mandatée par le propriétaire.»

Bilan sommaire de l’intervention, aucune personne n’a été blessée ou incommodée pendant l’intervention. Les dommages sont principalement limités aux produits chimiques. Le Commissariat aux incendies a été dépêché sur les lieux pour déterminer la cause et  l’origine du feu.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *