Actualités
09:35 16 septembre 2019

Le cimetière musulman de Québec obtient ses autorisations environnementales

Le cimetière musulman de Québec obtient ses autorisations environnementales
Le futur cimetière musulman de Québec sera aménagé à l’angle de la rue Frank-Carrel et de la côte Nérée-Tremblay, près du cimetière Belmont. (Photo Métro Média – François Cattapan)

RELIGION. Au bout de deux ans d’analyses du dossier et, surtout, du sol, le ministère de l’Environnement vient de donner son autorisation pour l’aménagement d’un cimetière musulman. Vendu par la Ville de Québec, en 2017, le terrain situé au pied de la côte Nérée-Tremblay pourra donc être converti à cette fin.

La direction du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) a confirmé l’information aux médias. Une lettre officielle reçue des autorités environnementales vient mettre un terme aux attentes de la communauté musulmane, qui remontent à plus de 20 ans. Ses aspirations de pouvoir un jour enterrer ses membres selon leurs rites religieux pourra se concrétiser prochainement.

Il fallait d’abord répondre à plusieurs critères techniques en matière de protection de la qualité de l’environnement. Un des enjeux consistait à respecter certaines règles quant à la profondeur de la disposition des dépouilles, afin de préserver la nappe phréatique. Pour ce faire, il faut notamment rehausser le niveau du sol.

À court terme, la CCIQ pourra signer les papiers pour confirmer l’achat du terrain à la Ville. Une fois les travaux préparatifs complétés, les musulmans qui le voudront pourront être enterrés sur la terre où ils ont vécu la plus grande partie de leur vie.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *