Football
22:54 2 mai 2019

Vincent Desjardins s’en va à Calgary

Vincent Desjardins s’en va à Calgary

Le plaqueur défensif du Rouge et Or a été sélectionné en deuxième ronde par les Stampeders de Calgary au 17e rang de l’encan de la Ligue canadienne de football (LCF). Le principal intéressé savait que la formation albertaine était intéressée à ses services.

«J’avais un bon sentiment et l’entraîneur Corey Mace de la ligne défensive de Calgary m’avait entraîné au Défi Est-Ouest et il y avait une bonne chimie. Je suis vraiment content d’être choisi par eux et c’était une longue attente», affirme celui qui devra maintenant s’expatrier après avoir joué toute sa carrière de football à Québec.

Vincent avait tellement un bon sentiment qu’il avait apporté une casquette de Calgary pour pouvoir placer sur sa tête au moment choisi. Il a mentionné que les deux autres casquettes étaient celles de Toronto et de Montréal.

La mère de Vincent, Marie-Claude Houle, était aux anges. «Je suis très heureuse, c’est vraiment une belle journée! Il voulait ça depuis l’âge de quatre ans. Je suis très fière. Il a montré beaucoup de détermination, car plusieurs trouvaient qu’il était trop petit pour pouvoir se rendre jusque là.»

Le joueur du Rouge et Or ne se formalisait pas de cet aspect. «J’ai laissé mon jeu parlé par lui-même. Peu importe le physique que tu possèdes, il y a moyen de faire des jeux. Je pense que le camp d’entraînement sera crucial, c’est vraiment là que je vais voir où je me situe. »

Le plaqueur défensif a fait sourire les journalistes avant de terminer l’entretien. «J’ai toujours évolué dans l’ombre de Mathieu Betts, mais ça ne me dérange pas. L’ombre de Mathieu, ce n’est pas rien. Il s’en va dans la NFL. Pour le reste, il semble bien qu’il faudra que je devienne un amateur de country.»

Un beau moment familial pour la famille Desjardins. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *