15:29 1 février 2019

Shiffrin et Vlhova partagent la victoire au slalom géant de Maribor

MARIBOR, Slovénie — Mikaela Shiffrin et Petra Vlhova ont ajouté un verdict nul à leur longue rivalité cette saison, partageant la victoire lors du dernier slalom géant de la Coupe du monde avant les championnats du monde.

Shiffrin, championne olympique de la discipline, détenait une avance de 0,48 seconde devant Vlhova à l’issue de la première manche, mais la skieuse slovaque a enregistré le meilleur chrono de la deuxième et a comblé la différence.

«C’est toujours un soulagement de voir la lumière verte. Il y avait une lutte à finir lors de la deuxième manche et j’ai failli la perdre en bas, a commenté Shiffrin, qui avait augmenté son avance à 0,62 secondes à mi-parcours de la dernière manche avant de perdre l’avantage dans la partie inférieure glacée du parcours de Pohorje.

Shiffrin n’a pas fêté sa victoire ni n’a semblé à son aise tout de suite après avoir terminé. Elle s’est penchée en avant pendant un moment, bien que lors d’une première réaction à la télévision slovène, elle ait déclaré «tout va bien» lorsqu’on lui a demandé.

«J’étais parfois un peu tendue. Je me sentais comme si ça faisait longtemps depuis la dernière course, a déclaré l’Américaine, qui a fait l’impasse sur plusieurs épreuves de vitesse et n’a disputé que deux courses lors des trois dernières semaines — un slalom géant à Kronplatz et un super-G à Cortina d’Ampezzo, remportant les deux.

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel a terminé troisième à 0,93 seconde. Le reste du peloton était à au moins 1,29 seconde du rythme des gagnantes.

Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, s’est classée 11e avec un retard de 2,86 secondes.

«Après la première manche, je me sentais bien, mais je savais que tout le monde hausserait le rythme. Je devais aussi le faire, a poursuivi Shiffrin. J’ai fait cette petite erreur en bas, et je me suis dit: ‘Oh non! Continue.’»

Cette victoire est la 55e en carrière de Shiffrin et la neuvième en slalom géant, égalant ainsi le record féminin américain de victoires en Coupe du monde établi par Tamara McKinney dans les années 1980.

C’est la deuxième fois que Shiffrin partage la victoire dans un slalom géant de la Coupe du monde. Elle avait terminé sur un pied d’égalité avec Anna Fenninger lors de la course d’ouverture de la saison 2014 pour sa première victoire dans la discipline.

Vlhova a mérité sa deuxième victoire en slalom géant après sa victoire à Semmering en décembre.

Elle est devenue le plus sérieuse adversaire de Shiffrin dans les disciplines techniques, battant même l’Américaine dans son épreuve favorite, le slalom, lors d’une épreuve nocturne à Flachau début janvier.

«Nous sommes tout le temps très proches. Aujourd’hui, nous partageons la première place. C’est bon pour tout le monde», a confié Vlhova, qui a porté son total à huit victoires.

Comme le titre de la saison en slalom géant demeure l’un de ses principaux objectifs, Shiffrin a augmenté son avance au classement de la discipline. Elle a 455 points, 81 secondes devant Worley à la deuxième place. Vlhova a grimpé au troisième rang avec 318 points.

Ses deux autres principales rivales, l’Italienne Federica Brignone et l’Allemande Viktoria Rebensburg, n’ont pas réussi à terminer leur première manche et n’ont pas marqué de points au classement de la Coupe du monde.

La spécialiste des épreuves de vitesse, Ilka Stuhec, a été acclamée par la foule locale alors qu’elle participait à son premier slalom géant en près de deux ans. Elle s’est déchirée le ligament croisé antérieur du genou en octobre 2017 et a raté toute la saison, y compris les Jeux olympiques de Pyeongchang.

La championne de descente de la Coupe du monde 2017 a terminé 20e.

Un slalom sur le même parcours est prévu samedi.

Eric Willemsen, The Associated Press