21:38 1 février 2019 | mise à jour le: 4 février 2019 à 12:27 temps de lecture: 3 minutes

Dopage: une douzaine de Russes trouvés coupable; Drouin pourrait en bénéficier

GENÈVE, Suisse — La médaille olympique de bronze de Derek Drouin pourrait se transformer en argent puisque le champion olympique du saut en hauteur, Ivan Ukhov, figure parmi les 12 athlètes russes trouvés coupables d’avoir pris part au dopage d’état.

Lors des Jeux de Londres, Drouin, un Ontarien de 28 ans, a partagé le bronze avec Mutaz Essa Barshim, du Qatar, et Robert Grabarz, de la Grande-Bretagne.

«Nous avons contacté le Comité olympique canadien, vu que le CIO travaillerait avec le COC si des ajustements devaient être apportés aux résultats, a confié Mathieu Gentes, le directeur de l’exploitation chez Athlétisme Canada. Nous allons surveiller de près tout développement.»

Changer les résultats du podium après des tests positifs peut être un long processus, en raison d’appels.

«C’est formidable de voir les tricheurs se faire prendre, peu importe quand, mais malheureusement, les athlètes affectés ont été privés d’un moment qu’on ne peut jamais recréer», a dit Gentes.

Drouin a remporté l’or aux championnats du monde de 2015 et aux Jeux olympiques de Rio, en 2016.

Le Tribunal arbitral du sport a déclaré qu’Oukhov a été disqualifié des Jeux de Londres en 2012, alors que la lanceuse de marteaux Tatyana Lysenko et la sauteuse en hauteur Svetlana Shkolina ont également été disqualifiées, elles qui ont triomphé aux Mondiaux de 2013.

«Les procédures découlent de l’enquête menée par le professeur Richard McLaren, mandaté par l’Agence mondiale antidopage, concernant des allégations de dopage systémique dans le sport russe», a déclaré le tribunal, dans un communiqué.

Ukhov et Shkolina ont été bannis pour quatre ans vendredi. Lyssenko a été condamnée à une interdiction de huit ans pour sa deuxième infraction. En incluant la rétroaction, elle est à l’écart jusqu’en juillet 2024.

Deux Américains sont maintenant en lice pour devenir médaillés d’or.

Ukhov étant disqualifié, le Comité international olympique peut faire du médaillé d’argent Erik Kynard, des États-Unis, le champion des Jeux de 2012.

Avec la disqualification de Shkolina des Mondiaux de 2013, l’Américaine Brigetta Barrett est en voie d’obtenir l’or. Ce serait le premier titre mondial de Barrett.

La Polonaise Anita Wlodarczyk, deux fois championne olympique, pourrait obtenir le titre des Mondiaux de 2013, si Lyssenko est déchue de son titre.

Les Russes, dont Lyukman Adams, champion du monde de triple saut en salle en 2014, peuvent former un recours auprès d’une autre branche du Tribunal arbitral du sport.

Le TAS a poursuivi les athlètes au nom de la fédération russe d’athlétisme, suspendue par l’IAAF depuis 2015.

La Presse canadienne

Articles similaires