21:58 2 février 2019

Les cinq moments marquants du match entre les Devils et le Canadien

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Devils du New Jersey et le Canadien de Montréal, samedi, au Centre Bell.

Quand Kotkaniemi lance

Le trio finlandais du Canadien n’a pas perdu ses repères pendant le long congé, s’offrant une bonne présence qui a mené au premier but de la rencontre après 5:22 de jeu. L’échec-avant de Joel Armia a précipité le dégagement du défenseur des Devils Steven Santini, qui a été intercepté à la ligne bleue par Jordie Benn. Ce dernier a renvoyé vers l’avant et le disque a abouti sur la lame du bâton d’Artturi Lehkonen. La passe en retrait de Lehkonen a ensuite raté Armia, mais a plutôt rejoint Jesperi Kotkaniemi. Posté dans le coeur de l’enclave, Kotkaniemi a décoché un excellent tir des poignets, qui a déjoué le gardien MacKenzie Blackwood du côté de la mitaine.

Indiscipline coûteuse

Jordie Benn et Shea Weber ont été punis dans un intervalle de 20 secondes tard en première période, ce qui a ouvert la porte aux Devils. Le gardien Antti Niemi a stoppé les trois premiers tirs des Devils, mais il a finalement cédé alors que Benn allait sauter sur la glace dans cinq secondes. Le défenseur Will Butcher a battu Niemi en décochant un puissant lancer sur réception qui a atteint le coin supérieur du filet à la gauche du gardien.

Bonne décision de Petry

Le Canadien a finalement repris les devants avec 3:27 à écouler au deuxième vingt, quelques instants après la fin d’une pénalité aux Devils. Le défenseur Jeff Petry a opté pour un tir des poignets à partir de la pointe gauche plutôt que pour un puissant tir frappé. Posté dans l’enclave, Phillip Danault a fait fi de la couverture du défenseur Andy Greene et a dévié le tir de Petry du revers. La rondelle est ainsi passée à la droite du gardien MacKenzie Blackwood et a abouti dans l’objectif.

Cafouillage défensif

Brouillon dans sa zone, le Canadien a permis aux Devils de créer l’égalité à mi-chemin à la troisième période. Brendan Gallagher avait pourtant gagné la mise en jeu, mais Pavel Zacha a subtilisé la rondelle. Après un tir de Kevin Rooney repoussé par Antti Niemi, Nico Hischier a fait mouche à l’aide d’un tir vif des poignets dans la partie supérieure.

Hischier revient à la charge

Nico Hischier s’est encore mis en évidence en prolongation grâce à sa vitesse. Déjà menaçant à sa première présence, le jeune Suisse de 20 ans est entré en trombe dans la zone du Canadien, a débordé Victor Mete et s’est offert le but victorieux, son 16e de la saison, avec un tir dans la partie supérieure du côté rapproché.

La Presse canadienne