21:10 1 février 2019

Nouveaux navires militaires: un tribunal commercial écarte la plainte d’Alion

Nouveaux navires militaires: un tribunal commercial écarte la plainte d’Alion

OTTAWA — Un tribunal commercial fédéral a rejeté la contestation judiciaire de la manière par laquelle Ottawa a géré l’appel d’offres pour la conception de navires militaires canadiens.

Cette décision du Tribunal canadien du commerce extérieur écarte un possible obstacle à l’attribution du contrat de 60 milliards $ au géant américain de la défense Lockheed Martin.

En octobre dernier, le gouvernement canadien et Irving Shipbuilding avaient préféré la soumission de Lockheed à celles de la société espagnole Navantia et d’Alion Science and Technology, de la Virginie.

Ce dernier soumissionnaire s’est toutefois tourné vers le Tribunal canadien du commerce extérieur ainsi que la Cour fédérale, soutenant que l’offre de Lockheed ne répondait pas aux exigences énoncées par la Marine canadienne et aurait dû être écartée en raison de sa non-conformité.

Mais dans une décision rendue jeudi, le tribunal commercial a tranché que ni Alion ni sa filiale canadienne ne remplit les conditions pour mener une telle contestation judiciaire et a rejeté la plainte.

Le gouvernement et Irving négocient avec Lockheed depuis plusieurs mois et les autorités espèrent compléter le contrat de conception dans les prochaines semaines.

La Presse canadienne