00:09 4 février 2019 | mise à jour le: 4 février 2019 à 12:27 temps de lecture: 2 minutes

GM Canada tente d’obliger Unifor de retirer une pub du Super Bowl

GM Canada tente d’obliger Unifor de retirer une pub du Super Bowl

La filiale canadienne de General Motors a tenté d’empêcher Unifor de diffuser une publicité télévisée critique pendant le Super Bowl, mais le syndicat a indiqué qu’il envisageait de ne pas la retirer malgré tout.

La publicité de 30 secondes, intitulée «GM laisse les Canadiens dans le froid» accuse le constructeur automobile d’être glouton et non-canadien. Elle devait être diffusée sur les stations de télévisions canadiennes pendant le match.

GM a a vendredi une mise en demeure, exigeant qu’Unifor «cesse et s’abstienne de toute communication ultérieure de l’annonce publicitaire». Le président d’Unifor, Jerry Dias, a déclaré dimanche que le syndicat n’avait pas l’intention de reculer.

«Je n’ai pas choisi ce combat, GM l’a choisi. Je vais faire tout ce qui est humainement possible pour attirer son attention», a déclaré M.Dias dans une interview.

En novembre, GM a annoncé son intention de fermer son usine automobile à Oshawa, en Ontario, mettant à la rue environ 2 600 ouvriers.

La publicité accuse GM de maintenir ses activités au Mexique tout en laissant les Canadiens «dans le froid» et fait également référence au plan de sauvetage de GM et de Chrysler par le gouvernement fédéral en 2009.

L’entreprise s’est défendue dimanche en disant qu’elle respectait le droit du syndicat de manifester, mais a accusé la publicité de «tromper le public canadien».

M. Dias a dit que le syndicat espérait continuer à attirer l’attention sur la fermeture de l’usine d’Oshawa en achetant plus de temps d’antenne pour sa publicité pendant les Golden Globes et les parties des Maple Leafs de Toronto à la télévision.

«Ils peuvent faire appel à tous les avocats qu’ils veulent. Ils ne gagneront pas cela devant un tribunal, a fait valoir M. Dias. Nous n’allons pas nous coucher devant eux et ils peuvent poursuivre tant qu’ils veulent.»

Le mois dernier, Unifor a appelé au boycottage des véhicules GM fabriqués au Mexique dans le cadre de sa campagne visant à sauver l’usine de montage d’Oshawa, mais l’entreprise reste ferme dans ses projets de fermeture des installations.

Alanna Rizza, The Associated Press

Articles similaires