uncategorized
22:00 16 octobre 2018

Les deux succursales de la SQDC prêtes à temps

CONSOMMATION. Tel que déjà annoncé, en prévision de l’entrée en vigueur de la loi fédérale légalisant l’usage de l’herbe euphorisante, ce 17 octobre, la Société québécoise du cannabis (SQDC) aura deux succursales prêtes à accueillir la clientèle.

Les travaux d’aménagement du local de la SQDC voisin des Halles Sainte-Foy allaient bon trop dans les jours précédents l’ouverture.

(Photo Métro Média – François Cattapan)

Aux dernières nouvelles, l’objectif de la filiale de la Société des alcools du Québec demeure d’ouvrir deux premiers points de vente dans la Capitale. Les chantiers vont bon train autant au 670 de la rue Bouvier qu’au 2491 du chemin Sainte-Foy. Les succursales doivent ouvrir leurs portes à temps, mercredi, pour répondre à la demande.

Il semble que la promesse électorale de la Coalition avenir Québec proposant de relocaliser le magasin de la SQDC ne pourra être remplie. Certains ténors du parti avaient critiqué la proximité du point de vente avec les campus du Cégep de Sainte-Foy, du Collège Champlain-St.Lawrence et de l’Université Laval. Toutefois, au lendemain de l’élection, on reconnaissait qu’il était un peu tard, les loyers étant signés pour plusieurs années, et on assurait d’une plus grande vigilance à l’avenir.

Réglementation municipale

Les consommateurs doivent savoir qu’en plus de la loi 157 encadrant le commerce du cannabis, ils doivent respecter la réglementation municipale en la matière. À cet égard, les Villes de Québec, Lévis et L’Ancienne-Lorette ont toutes adopté des règlements plus stricts arrimés à ceux visant l’alcool et le tabac. En résumé, «il est interdit de fumer ou de vapoter du cannabis dans une rue ou un endroit public».

Ces dispositions restrictives ont toutefois été déplorées par la Direction de la santé publique de la Capitale. Elle estime que «les fumeurs sont ainsi redirigés dans les lieux privés, entraînant plusieurs effets néfastes, dont l’exposition de la population à la fumée secondaire de cannabis».

Marijuana

(Photo – Deposit Photos)

Trafic toujours illégal

Par ailleurs, la Sûreté du Québec réitère qu’elle poursuivra sa bataille contre la production illégale de cette drogue, notamment dans le cadre du nouveau programme d’action concertée contre l’économie souterraine (ACCES Cannabis). Par le biais de cette initiative conçue sur le modèle de celles déjà existantes pour contrer la contrebande d’alcool et des produits du tabac illégaux, la SQ entend intensifier sa lutte contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement.

Pour plus d’information: www.infocannabis.saq.com

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *