Uncategorized
13:01 28 septembre 2018

La parole aux candidats

Cette semaine, on vous présente les candidats dans Jean-Lesage à l’aide de cinq questions. La candidate du Parti libéral du Québec dans Jean-Lesage, Gertrude Bourdon, a finalement transmis ses réponses le vendredi précédant l’élection.

Gertrude Bourdon, Parti libéral du Québec (PLQ)

(Photo gracieuseté)

Gertrude Bourdon, Partli libéral du Québec (PLQ)

Anne DeBlois, Parti Conservateur du Québec (PCQ)

(Photo gracieuseté)

Gertrude Bourdon a occupé jusqu’à tout récemment le poste de présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval. Elle détient une formation de 2e cycle en administration publique de l’École nationale d’administration publique, en plus d’être membre de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Jean-Lesage?

Visionnaire, attentive et déterminée

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

L’influence.

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

Le soutien aux organismes communautaires qui contribuent énormément à un filet social essentiel.

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

Que je suis très sensible.

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

Travailler tous ensemble pour que nous ayons toujours une plus belle vie pour nous et nos enfants.

Anne DeBlois, Parti Conservateur du Québec (PCQ)

Anne DeBlois est née à Limoilou. Elle est titulaire de deux baccalauréats de l’Université Laval en biochimie et en informatique de gestion et cumule plus de 17 ans d’expérience à titre d’informaticienne.

Christiane Gamache, Coalition Avenir Québec (CAQ)

(Photo gracieuseté)

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Jean-Lesage?

«La disponibilité et l’écoute, la persévérance et rester en contact en maintenant une présence constante sur le terrain.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«La ténacité, et le respect. Se présenter pour [les conservateurs] qui aspirent à revenir à l’Assemblée nationale après des décennies est un long combat, et on ne doit jamais abandonner. J’ai aussi un énorme respect envers mes adversaires. Nous pouvons être en désaccord sur les idées (celles que je défends détonnent littéralement!), mais j’ai affaire à des gens vraiment sympathiques.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Le développement économique. Nous proposons une baisse des impôts des entreprises de 40% et une baisse des impôts des particuliers jusqu’à 36%, ce qui laissera plus d’argent dans les poches des gens de Limoilou et Beauport et aidera les entreprises. Mais aussi, la qualité de l’air.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’ai ma licence de radioamateur et je joue de l’alto depuis l’âge de 27 ans, je suis membre de l’Orchestre symphonique de Lévis. Je désire faire mes excuses à mes collègues parce que ma campagne limite considérablement mes disponibilités pour les répétitions ce mois-ci!»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Pouvoir appuyer sur un bouton <@Ri>Rewind<@$p> et aller corriger les erreurs que j’ai commises plus jeune.»

 

Christiane Gamache, Coalition avenir Québec (CAQ)

Christiane Gamache a œuvré plus de 35 ans dans le réseau scolaire comme enseignante, directrice d’école, coordonnatrice aux Services éducatifs en adaptation scolaire et services complémentaires, collaboratrice au Plan d’action national sur la lecture à l’école, et à la direction régionale du MELS pour la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Elle réside dans Lairet.

Claire Vignola, Parti Québécois (PQ)

(Photo gracieuseté)

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Jean-Lesage?

«Être à l’écoute des citoyens de tous âges, travailler sur le terrain afin de connaître leurs besoins, leurs préoccupations et leurs attentes pour qu’ils fassent partie des solutions, ainsi que la proximité des citoyens, être près d’eux.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Je suis une femme de terrain et d’action, je suis engagée activement depuis plusieurs années dans ma communauté en collaborant, en participant et en m’impliquant dans différents comités locaux pour mieux comprendre les enjeux et les besoins en lien avec la famille, la santé, l’éducation et l’économie de mon milieu de vie.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«C’est celui d’améliorer la qualité de vie des familles, incluant les aînés, et protéger leur portefeuille en interdisant les hausses de tarifs abusives et en réduisant les taxes scolaires et les impôts.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Je suis musicienne, j’ai un bac en piano. Je suis également auteure, compositrice et interprète. Aussi, j’ai fait partie de la première cohorte de la fondation de la Maison de la Famille de Limoilou qui à l’époque avait pignon sur rue dans la paroisse St-Esprit.»

 Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir de ses ambitions à chaque citoyen quel que soit leur âge, leur sexe ou leur culture. J’ai toujours rêvé d’un Québec ambitieux où chacun, de façon harmonieuse et respectueuse, trouverait sa place comme citoyen responsable, actif dans la société et ce, dans un environnement de qualité.»

 

Claire Vignola, Parti Québécois (PQ)

Claire Vignola est une artiste peintre, artiste-retoucheur et infographiste. Elle est co-fondatrice et gestionnaire de la Coopérative artistique Chez Alfred-Pellan. Mme Vignola s’est engagée au sein de sa communauté et a entre autres participé à l’accueil des réfugiés syriens au Centre multiethnique de Québec.

Sol Zanetti, Québec Solidaire (QS)

(Photo gracieuseté)

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Jean-Lesage?

«Je considère que cette fonction nécessite une grande capacité d’écoute. Un député  est altruiste, il pense au bien de ses concitoyens, et elle doit être toujours en mode solution pour répondre aux différents besoins et nombreux défis qui se présentent quotidiennement.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Ma simplicité et mon sens de l’humour qui m’aident souvent à dédramatiser pas mal de choses et me rapprocher des gens.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La lutte à la pauvreté et la qualité de l’air.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«J’ai quatre frères et quatre sœurs, j’ai grandi sur une ferme dans un petit village du Bas St-Laurent dans des conditions forcément assez modestes. De plus j’ai habité deux capitales et deux métropoles: Ottawa pour mes études et Québec depuis 13 ans.  Les métropoles: Montréal pour le travail et ma jeunesse à Rimouski, métropole du Bas Saint-Laurent. Tous ces milieux de vie m’ont fait connaître une foule de gens et différentes réalités qui m’aident grandement  à comprendre le quotidien de plusieurs de mes concitoyens.»

 Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Éliminer la pauvreté et les inégalités sociales. Pour que tous, sans exceptions puissent avoir les mêmes chances de pouvoir réaliser leurs rêves et leurs ambitions. Éliminer la pauvreté, c’est aussi éviter sinon éliminer plusieurs problèmes de santé.  C’est donner ou redonner l’espoir et la joie de vivre à plusieurs.»

 

Sol Zanetti, Québec Solidaire (QS)

Chef d’Option nationale jusqu’à la fusion avec Québec solidaire et toujours ardent défenseur de l’indépendance du Québec, Sol Zanetti est également professeur de philosophie.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Jean-Lesage?

«L’écoute: j’irai à la rencontre des gens pour écouter leurs préoccupations. Je vais les écouter pour vrai et me battre pour eux. La sensibilité: je serai un député sensible, qui comprend les difficultés que traversent les gens. J’ai de l’empathie et je ne juge pas le monde. L’audace: Les citoyens de Jean-Lesage ont besoin de quelqu’un qui n’a pas peur de bousculer l’ordre établi pour défendre leurs intérêts. Je serai capable de confronter les pollueurs qui nuisent à notre santé et je serai déterminé à lutter contre les vieilles politiques qui nous appauvrissent.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Je défends le seul programme qui puisse vraiment améliorer la qualité de vie des gens de Jean-Lesage. Je défends le monde ordinaire à travers le bien commun, l’environnement, la démocratie, l’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que la liberté du peuple québécois. La qualité de l’air, j’en subis les conséquences comme tout le monde. Il n’y a aucune chance que je m’en accommode comme l’ont fait les députés précédents.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La qualité de l’air. Avec le Port qui nous envoie de la poussière de métal, l’incinérateur qui nous envoie des déchets brûlés, la papetière et les autoroutes qui nous bordent, notre santé est menacée.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Ma famille a des origines culturelles très diverses. Mon père est italien, ma mère vient de Shawinigan et j’ai deux demi-frères dont le père est vietnamien. À Noël, on se rassemble tous ensemble et le menu est très international. C’est génial!»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«J’aimerais définitivement pouvoir être à deux endroits en même temps. Ce serait pratique en politique pour ne manquer aucun événement et pouvoir discuter avec encore plus de gens dans ma circonscription.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *