uncategorized
15:33 27 mars 2017 | mise à jour le: 27 mars 2017 à 15:33 temps de lecture: 3 minutes

Budget provincial : Legault réclame des sommes et un échéancier pour le 3e lien

POLITIQUE. La Coalition Avenir Québec (CAQ) déconseille au gouvernement Couillard de faire une « promesse en l’air » avec le bureau de projet sur le 3e lien.

Le chef François Legault réclame que les sommes dédiées au bureau de projet sur le 3e lien soient inscrites dans le budget de demain et qu’on y précise l’échéancier des analyses. Le chef de la CAQ estime que le gouvernement Couillard devrait lui dédier un montant semblable à celui accordé au bureau de projet du SRB. 

« Les gens de Québec sont tannés de se faire niaiser », tonne François Legault, pour qui le 3e lien est la priorité devant le Service rapide par bus (SRB). « Actuellement, on dépense de l’argent pour étudier le projet du SRB, on a investi 12,5M$ sans savoir si le SRB va pouvoir passer sur le pont de Québec, sans savoir si ce ne serait pas plus avantageux que le SRB passe sur un 3e lien – que ce soit un pont ou un tunnel – donc on dépense de l’argent pour rien concernant les analyses du SRB. »

Démolir le pont de Québec?

Au nombre des études prioritaires, François Legault juge qu’on doit se pencher sur la sécurité du pont de Québec. Pour l’heure, le chef de la CAQ s’en dit inquiet et incapable de « fermer la porte » à sa démolition pure et simple.

« Il faut d’abord évaluer si sa durée de vie utile est atteinte, si les rénovations qu’on peut faire coûtent plus cher ou moins cher qu’un nouveau pont. […] Il faut qu’il y ait une analyse de faite et je ne comprends pas qu’elle n’ait pas encore été faite. »

Labeaume pourrait changer d’idée, croit Legault

François Legault juge par ailleurs que le maire de Québec pourrait partager son avis sur l’urgence de planifier le 3e lien avant le SRB, ce, avant longtemps. Le chef de la CAQ croit que Régis Labeaume pourrait « cheminer pour dire que le 3e lien, c’est la priorité », en se basant sur l’« évolution » de sa pensée.

« Au début, il était contre le 3e lien, maintenant il est ouvert au 3e lien. Donc, on voit l’évolution. Je pense que Régis [Labeaume] a souvent été proche des préoccupations de ses citoyens et je pense qu’il sait comme nous que les gens souhaitent comme nous qu’on règle d’abord la question du 3e lien, sans être fermé au SRB », conclut François Legault.

TC Media 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *