uncategorized
19:09 24 avril 2017 | mise à jour le: 24 avril 2017 à 19:09 temps de lecture: 3 minutes

Carrefours jeunesse-emploi : 47 M$ pour la recherche d’emploi

INVESTISSEMENT. Le gouvernement du Québec prolonge son entente-cadre avec le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) et allonge la somme de 47,3 M$ par année pour sa réalisation.

Le Carrefour jeunesse-emploi de Frontenac offre des services de base à environ 1500 jeunes via des rencontres individuelles et des ateliers dans les écoles secondaires et centres d’éducation des adultes de la MRC des Appalaches. 

Depositphotos.com

Un projet pilote concernant les services d’aide à la recherche d’emploi et de placement assisté pour les étudiants, notamment pour des emplois d’été, par l’entremise des carrefours jeunesse-emploi (CJE), a également été mis en place.

«Lors du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre, des participants ont souligné l’importance de faire en sorte que les étudiants puissent faire des choix de carrière éclairés et de maximiser leurs chances d’intégrer un emploi. Le projet pilote contribuera à ces objectifs en permettant aux étudiants d’acquérir de l’expérience et de développer leur connaissance du fonctionnement du marché du travail», a souligné François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Faits saillants :

•        L’entente-cadre prévoit que les services offerts par les CJE seront orientés vers l’intégration à l’emploi et viseront prioritairement, mais non exclusivement, les jeunes âgés de moins de 35 ans qui sont des prestataires d’une aide financière de dernier recours, les jeunes prestataires de l’assurance-emploi et les jeunes participant au futur Programme objectif emploi.

•        Le projet pilote prévoit des services d’aide à la recherche d’emploi et de placement assisté pour les étudiants. Il permettra aux CJE participants d’utiliser les sommes prévues à l’entente-cadre afin :

    •        d’outiller les étudiants pour le développement de stratégies de recherche d’emploi efficaces, par exemple pour l’élaboration d’un curriculum vitæ, pour des simulations d’entrevue d’embauche, pour du mentorat ou pour une assistance au placement;

    •        de soutenir l’intégration professionnelle de la main-d’œuvre étudiante par l’accès aux emplois d’été ou aux emplois à temps partiel;

    •        de faire la promotion des offres d’emploi figurant dans Placement en ligne.

•        Le projet pilote sera mis en œuvre dans les CJE des régions de la Capitale-Nationale, de Montréal, de l’Estrie, de la Mauricie et du Saguenay–Lac-Saint-Jean. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *