uncategorized
20:22 22 octobre 2017 | mise à jour le: 22 octobre 2017 à 20:22 temps de lecture: 2 minutes

Mobilisation en faveur du transport en commun

ÉLECTION MUNCIPALE. À deux semaines du scrutin du dimanche 5 novembre, des groupes de pression se sont mobilisés devant l’hôtel de ville de Québec, pour exiger davantage d’engagements électoraux pour développer des moyens de transport viables et accessibles à tous.

Des groupes de pression souhaitent des améliorations dans le transport en commun.

(Photo TC Media – François Cattapan)

Un peu plus d’une cinquantaine de personnes ont manifesté devant l’hôtel de ville de Québec.

(Photo TC Media – François Cattapan)

La manifestation intitulée «Le transport en commun, c’est capital» a attiré plusieurs dizaines de personnes sur le parvis devant l’entrée principale de la maison du peuple. L’intention des organisateurs consistait à donner une voix à ceux et celles qui réclament «un réseau de transport rapide, efficace, accessible… et maintenant».

De l’avis d’Émilie Frémont-Cloutier et Olivier Amiot, «les autorités publiques doivent répondre rapidement aux besoins la population en matière de transport en commun. Et ce, autant en matière d’efficacité, de rapidité et d’accessibilité financière et physique».

Certains ont leur opinion sur le projet de troisième lien.

(Photo TC Media – François Cattapan)

La mobilisation bénéficiait de l’appui d’organismes comme: Accès transports viables, le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC), le Collectif Subvercité et le Collectif pour un transport abordable et accessible à Québec (TRAAQ).

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *