uncategorized
13:27 15 octobre 2017 | mise à jour le: 15 octobre 2017 à 13:27 temps de lecture: 3 minutes

Demande aux candidats de concilier densification et qualité de vie près des ponts

ÉLECTION. La planification de la densification urbaine à proximité des ponts arrive en tête de liste des préoccupations du Conseil de quartier de Saint-Louis (CQSL) dans l’actuelle campagne électorale à la Ville de Québec. Le conseil d’administration du CQSL en a fait mention dans la présentation des attentes des résidents quant aux enjeux actuels et futurs du quartier, afin que tous les candidats à l’élection du 5 novembre prochain puissent se les approprier.

Le scrutin des élections municipales se tient le dimanche 5 novembre.

(Photo TC Media – Archives)

Situé à la convergence des voies d’accès aux ponts de Québec et Pierre-Laporte, le quartier de Saint-Louis est également au coeur du Plan particulier d’urbanisme du plateau centre de Sainte-Foy (PPU de Ste-Foy). Ce quartier vit et vivra au cours des 20 prochaines années des transformations majeures, dont une densification importante qui générera un accroissement considérable des déplacements de personnes.

Cette densification se traduit déjà par une augmentation de la congestion routière, particulièrement sur le boulevard Laurier, un accroissement de la circulation de transit dans les secteurs résidentiels d’où un risque accru pour la sécurité des piétons. «Ce risque est particulièrement élevé pour les enfants d’âge scolaire car de nombreux véhicules circulent dans ces zones résidentielles, souvent dans le non-respect des limites de vitesse. Avec l’abandon du SRB, le CQSL est d’avis que cette situation ne pourra que s’aggraver. Comment la concentration annoncée d’édifices en hauteur à l’extrémité ouest du boulevard Laurier pourra-t-elle s’insérer sans heurts dans le quartier? Et ce, dans une des zones les plus congestionnées de la Ville de Québec», demande le conseil de quartier.

Cette densification se traduit aussi par une offre quasi totale de logements luxueux au détriment de logements accessibles aux familles et de logements sociaux. Le CQSL est d’avis qu’il est important que des habitations à prix abordables et en mesure d’attirer de nouvelles familles y soient construites. Une offre plus diversifiée en types de logements permettrait de mieux répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens et assurerait une mixité sociale.

Malgré cette densification résidentielle, le CQSL constate une diminution des commerces de proximité (épicerie, boulangerie, guichets automatiques, etc.) incitant les citoyens à utiliser leur voiture ou même, à devoir en acquérir une. Ceci devient un enjeu pour la qualité de vie des citoyens du quartier et une diminution du recours à l’automobile.

Malgré l’adoption en 2012 du PPU de Ste-Foy, le CQSL constate la difficulté à préserver et mettre en valeur les boisés existants, le peu d’aménagements urbains améliorant la qualité de vie et facilitant l’animation publique, l’élimination d’arbres matures, l’absence de trottoirs dans beaucoup de secteurs du quartier, etc. Il faut souligner toutefois le projet de réaménagement de la Route de l’église (principe de rue conviviale) que le CQSL souhaite voir se réaliser le plus rapidement possible et se répéter.

(Source: CQSL)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *