uncategorized
14:55 27 octobre 2017 | mise à jour le: 27 octobre 2017 à 14:55 Temps de lecture: 3 minutes

Engagements des candidats à la mairie de Saint-Augustin

ÉLECTIONS MUNICIPALES. Voici les principaux engagements des candidats à la mairie de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, en vue du scrutin du dimanche 5 novembre.

Hôtel de ville de Saint-Augustin.

(Photo TC Media – Archives)

Sylvain Juneau, maire sortant de Saint-Augustin.

(Photo gracieuseté)

Sylvain Juneau, maire sortant

1)- Réduction de la dette. «S’attaquer vigoureusement au remboursement de notre écrasante dette notamment en y affectant sans délai les surplus réalisés en 2015 et 2016 et ceux anticipés pour 2017 (plus de 10M$ au total).»

2)- Entente avec l’agglomération. «Conclure une entente redéfinissant la formule actuelle de partage des coûts au sein de l’agglomération de Québec et favoriser une négociation constructive plutôt qu’une stérile et onéreuse confrontation.»

3)- Circulation et transport. «Prendre les dispositions nécessaires afin d’améliorer la sécurité et la fluidité des déplacements dans notre ville; routes, transport en commun, pistes cyclables, passages piétonniers, etc. Tout doit être considéré.»

4)- Optimisation des services. «Offrir des services de base complets et de qualité au meilleur coût; voirie, déneigement, cueillette des matières résiduelles, loisirs/culture, etc., et ce, pour chacun des deux grands secteurs de la ville.»

5)- Intégrité et transparence. «Assurer une gouvernance intègre et transparente où le respect des règles prime en donnant l’heure juste aux citoyens et en poursuivant le travail de redressement administratif et financier amorcé.»

Martin Corbeil, candidat à la mairie de Saint-Augustin.

(Photo gracieuseté)

Martin Corbeil, maire prétendant

1)- Redorer notre image. «Ramener le respect et le décorum aux assemblées du conseil municipal, en travaillant en collaboration avec les élus de la Ville. Mettre fin aux tensions et aux chicanes qui divisent et indisposent les citoyens.»

2)- Objectif qualité de vie. «Mettre de l’avant des projets axés sur la qualité de vie et le développement durable. Offrir davantage de services de proximité, sans augmenter les taxes et en maintenant une saine gestion de nos finances.»

3)- Récupérer les trop-perçus. «Maintenir la poursuite engagée contre l’agglomération de Québec, afin de récupérer les M$ dus, tout en restant ouvert à une entente hors cours. L’argent ainsi obtenu servira en grande partie à diminuer la dette. De plus, la réduction récurrente des frais d’agglomération baissera la pression sur l’impôt foncier.»

4)- Intéresser les promoteurs à mettre le Centre Jean-Marie-Roy au cœur du développement de services de proximité dans les Bocages. «Nous devons protéger les investissements engagés dans cet établissement devenu essentiel pour les organismes culturels et sportifs. Il faut aussi y développer de nouveaux services.»

5)- Mobilité. «Apporter des solutions réalistes pour alléger la circulation et faciliter la mobilité des citoyens, tout en protégeant l’aspect patrimonial de notre ville, notamment en ce qui concerne la route 138, la route de Fossambault et les accès à l’autoroute 40.»

Dates à retenir

-Vote par anticipation, le dimanche 29 octobre, de 12h à 20h.

-Jour du scrutin, le dimanche 5 novembre, de 10h à 20h.

*Ps.-Pas d’élection dans le district Les Bocages, Annie Godbout élue par acclamation.

TC Media

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *