uncategorized
10:35 29 octobre 2017 | mise à jour le: 15 novembre 2018 à 16:14 temps de lecture: 3 minutes

Engagements d’OCN pour Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge

ÉLECTIONS MUNICIPALES. Voici un résumé des engagements électoraux des candidats du parti Option Capitale Nationale (OCN) dans l’arrondissement Sainte-Foy/Sillery/Cap-Rouge, en vue du scrutin du dimanche 5 novembre.

Une partie de l’équipe de candidats portant les couleurs Option Capitale Nationale.

(Photo gracieuseté)

1)-Améliorer la qualité de la vie de quartier: «Les parcours de métrobus 800 et 801 seront remplacés par un train léger sur rail électrique. Ce système de transport structurant va réduire la congestion routière, va améliorer la qualité de l’air, va accélérer la vitesse des déplacements, va réduire le bruit environnant et va augmenter l’accessibilité au transport aux personnes à mobilité réduite.»

2)-Respecter les choix des citoyens en urbanisme: «Pratiquer une densification respectueuse des choix citoyens en interdisant la construction d’immeubles d’une hauteur supérieure à 29 étages. La hauteur du projet,  « Le Phare », de 65 étages sera abaissée en conséquence.»

3)-Protéger les personnes vulnérables, comme les aînés, les enfants et les personnes à mobilité réduite, grâce à la « Vision zéro » morts et blessés routiers: «Réduire la vitesse des véhicules motorisés de 10 km/h sur toutes les routes municipales de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et donner la priorité aux piétons, personnes à mobilité réduite et utilisateurs de transports actifs comme les cyclistes sur les routes de 30km/h et 20km/h.»

4)-Réduire les taxes foncières de la majorité de gens: «Modifier la formule de taxation immobilière de la Ville de Québec. Taxer les immeubles selon la superficie du terrain occupé plutôt que selon l’évaluation de la valeur foncière fait par la Ville de Québec. Ainsi, une résidence sur un terrain moyen sera moins taxée qu’une résidence sur un très grand terrain.»

5)-Protéger les terrains des communautés religieuses des développements immobiliers de mauvais goût: «Les terrains des communautés religieuses doivent être développés en respectant le patrimoine bâti actuel et l’identité architecturale des quartiers avoisinants. Les développements futurs de ces terrains devront assurer une excellente qualité de vie, devront être des milieux multifonctionnels et devront être multigénérationnels. Tous les développements futurs seront à l’échelle du piéton et ne créeront pas d’embûches pour les personnes à mobilité réduite. De plus, les commerces, services publics et emplois seront accessibles sans nécessiter d’automobile.»

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *