uncategorized
17:00 29 décembre 2017 | mise à jour le: 29 décembre 2017 à 17:00 Temps de lecture: 3 minutes

Troisième mandat pour Michelle Morin-Doyle

Conseillère municipale depuis 2009, Michelle Morin-Doyle a conservé son siège dans le district Louis-XIV, le 5 novembre dernier, en recevant 48,07% des votes.

Elle oeuvre à titre de conseillère municipale du district Louis-XIV.

Photo TC Media – Charles Lalande

Dans cette entrevue qui a duré plus d’une heure, plusieurs sujets ont été abordés.

Une campagne en continu

Se faisant un devoir d’être «toujours présente sur le terrain», Michelle Morin-Doyle a fait le tour de son district pour rencontrer les électeurs. Elle dit avoir cogné à près de 6000 portes tout en participant à plusieurs activités. «J’adore ça! Pour moi, une campagne électorale ne dure pas 45 jours. Elle dure quatre ans!»

Pourquoi Charlesbourg?

Mme Morin-Doyle s’est installée à Charlesbourg en 1989 avec son mari et leurs deux filles – aujourd’hui âgées de 23 et 26 ans –. La famille avait choisi cet endroit en raison de la qualité de vie, des parcs et des loisirs dans l’arrondissement.

«Il faut continuer à se renouveler. Ce qui me motive, c’est d’attirer les jeunes familles [à Charlesbourg] pour qu’elles profitent de ces services dans un environnement sécuritaire. Il y a de très belles opportunités de carrière, venez!», a-t-elle lancé.

Engagements dans son district

– Remplacer les modules de jeux au parc Chabot

– Réaliser divers travaux à la piscine municipale du Bourg-Royal, dont l’ajout d’une clôture de sécurité

– Réaliser différents travaux à l’Arpidrome, incluant le remplacement de la dalle de la patinoire, le tableau d’affichage et le système de son

– Poursuivre le prolongement du mur antibruit, un projet qu’elle chérit depuis ses débuts en politique municipale

«Avec mes collègues Vincent Dufresne (Saint-Rodrigue) et Patrick Voyer (des Monts), nous allons livrer tous nos engagements aux citoyens, ceux dans nos districts respectifs et ceux dans l’arrondissement», promet-elle.

Responsabilités exécutives

Une fois de plus, le maire Régis Labeaume a réitéré sa confiance envers Michelle Morin-Doyle en lui confiant la responsabilité des dossiers touchant l’interaction citoyenne (311) et la communauté anglophone.

Maire suppléante, l’ancienne présidente de la Commission scolaire anglophone est représentante du maire concernant les communications et les relations avec les associations municipales et les regroupements nationaux et internationaux d’élus municipaux.

«J’ai plusieurs dossiers qui me tiennent vraiment à cœur et qui me permettent d’interagir avec les citoyens. La ligne téléphonique 311 [lancée en novembre 2016] est vraiment unique. Elle permet aux citoyens de rejoindre tous les services municipaux non urgents ou de porter plainte à l’aide d’un numéro unique.»

Patrick Voyer, Michelle Morin-Doyle et Vincent Dufresne.

Photo TC Media – Charles Lalande

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *