uncategorized
22:00 17 mai 2016 | mise à jour le: 17 mai 2016 à 22:00 temps de lecture: 3 minutes

Un panier familial à son image avec la ferme Gilles Simard

AGRICULTURE. Créer son propre panier de fruits et légumes frais du jour, livré non loin de chez soi, c’est le pari qu’a fait David Simard de la ferme Gilles Simard en lançant son tout nouveau site web, tonpanier.ca.

Devant l’abondance des paniers familiaux, le jeune producteur de Sainte-Anne-de-Beaupré tente de lancer pour la saison 2016 un nouveau type de panier de fruits et légumes, où les consommateurs ont le contrôle sur le contenu du panier. «On a essayé de prendre les points faibles des paniers familiaux et de les éliminer», explique-t-il. L’abonnement de 300$ donne droit à 15 semaines de panier, pour un montant de 20$ par semaine.

C’est en participant au marché public de Limoilou que David Simard a eu le déclic: les gens de la ville recherchent et apprécient les produits frais, mais ne peuvent pas en bénéficier à proximité. «Ça valait la peine d’aller les voir, parce qu’il n’y a pas beaucoup de producteurs qui vont à eux», soutient-il.

Avec leur 20$ alloué, les abonnés peuvent choisir parmi les produits disponibles sur le site internet. Si la commande dépasse 20$, les clients peuvent payer la balance avec leur carte de crédit. Au contraire, s’il reste quelques dollars dans le compte, ils sont disponibles la semaine suivante. «C’est avantageux aussi pour ceux qui partent en vacances, parce qu’ils peuvent reprendre leur 20$ la semaine suivante», renchérit David Simard. Aucuns frais de transport ou d’abonnement ne sont chargés. Pour lui, le 300$ payé doit être 300$ de produits.

Sa formule préserve néanmoins les paniers de la semaine, qui s’apparente aux paniers familiaux traditionnels. «Certains clients apprécient l’aspect de surprise des paniers familiaux, convient le maraîcher. Pour nous, ça nous permet aussi de passer nos surplus de récolte.» Cette option revient également à un prix compétitif.

Coup de pouce pour les producteurs

David Simard ne s’en cache pas, la formule des paniers familiaux donne un coup de pouce aux producteurs maraîchers, qui peuvent bénéficier d’une mise de fonds pour le début de la saison. «C’est loin d’être facile quand tu es un jeune producteur et que tu vas demander du financement à une banque, rappelle-t-il. Avec les paniers, les gens s’engagent auprès de nous, alors on leur montre notre reconnaissance en leur offrant des produits frais et un service hors pair.»

Cette nouvelle option vient diversifier les points de distribution de la ferme, dont les produits sont également disponibles à leur kiosque et à l’épicerie. «Ça minimise les pertes, parce qu’on peut distribuer nos produits restants dans les paniers de la semaine quand on a des abondances.»

Il était une fois…

La terre dont s’occupe David Simard appartient à sa famille depuis près de 100 ans. Avant lui, c’est son père, Gilles Simard, qui a acheté la terre à un de ses oncles. Depuis 33 ans, ses parents s’occupent de la ferme, en plus d’avoir leur propre kiosque depuis 31 ans. Depuis 2004, la famille s’occupe aussi de l’érablière. David Simard a quant à lui pris les rênes de la ferme depuis 2013, alors que son père continue de s’occuper de la cabane à sucre. «On continue de s’entraider!», de conclure le jeune homme.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *