uncategorized
17:19 24 avril 2016 | mise à jour le: 24 avril 2016 à 17:19 temps de lecture: 2 minutes

Portes ouvertes des résidences pour personnes âgées: Des employés en négo dénoncent leurs conditions de travail

MANIFESTATION. Les employés d’une demi-douzaine de résidences privées pour personnes âgées de Québec ont profité de la journée portes ouvertes du Regroupement québécois des résidences pour aînés pour dénoncer leurs conditions de travail.

Les employés de Québec militent pour l’augmentation du taux horaire à 15$. (Photo TC Media)

À l’instar de leurs confrères ailleurs en province, les employés de Québec militent pour l’augmentation du taux horaire à 15$, a expliqué le conseiller syndical, Charles-Alexandre Bélisle.

Sept résidences sont concernées sur le territoire de la Capitale-Nationale, dont cinq sont la propriété du réseau Chartwell, précise-t-il, énumérant les Manoir et Cours de l’Atrium, le Manoir Archer, le Faubourg Giffard, ainsi que le Domaine et les Appartements de Bordeaux.

Mandats de grève

À la mi-avril, les employés affiliés au syndicat québécois des employées et employés de service-FTQ se joignaient à une manifestation organisée aux quatre coins du Québec.

Les offres reçues jusqu’à présent sont «complètement inacceptables», rapporte Charles-Alexandre Bélisle et «sans modification substantielle», les moyens de pression sont appelés à s’intensifier. «Les mandats de grève votés récemment varient entre 91% et 100%», rapporte le conseiller, en insistant que les ententes de services essentiels ont déjà été transmises aux employeurs.

Ailleurs en province, des travailleurs de résidences privées pour personnes âgées se sont également mobilisés, dimanche.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *