uncategorized
12:00 29 octobre 2016 | mise à jour le: 29 octobre 2016 à 12:00 temps de lecture: 2 minutes

Coup de pouce d’un entrepreneur pour une famille de Québec

ENTRAIDE. Marie-Josey Boivin s’attendait à voir arriver cinq ou six personnes pour aider son père de 85 ans à refaire la toiture de son garage, mais c’est plutôt une vingtaine de bénévoles réunis par l’entrepreneur 3GB Rénovation qui se sont mis à la tâche.

«Les gens arrivaient de partout sur la rue! On était très ému mon père et moi, on ne savait plus quoi dire et où regarder!», raconte Marie-Josey Boivin. «Mon père répétait: “Mais c’est un rêve!”»

À 85 ans, Gabriel Boivin entretient sa propriété du secteur Loretteville de Québec en plus de veiller sur son épouse atteinte d’Alzheimer. «C’est un homme très fier», insiste Mme Boivin, mais dans le contexte, difficile de ne pas reléguer la réfection du toit du garage à plus tard.

Amis de la famille, les entrepreneurs Linda Gagné et son conjoint Régis Bouchard ont décidé en douce de faire jouer leurs contacts en prévision des travaux. Bien qu’ils aient été mandatés pour refaire la couverture, le garage avait besoin d’être redressé et une nouvelle porte attendait d’être posée depuis belle lurette, explique Mme Gagné. «Ce sont des gens qui ont beaucoup de volonté, mais on s’entend, c’est une immense tâche! Ça aurait pris deux trois semaines faire ce qu’ils voulaient faire.» Avec 18 personnes au travail, une journée a suffi.

Alzheimer

Les familles de Marie-Josey Boivin et des entrepreneurs ont en commun d’avoir été touchées par la maladie d’Alzheimer. «On sait c’est quoi, témoigne Linda Gagné. On sait que ce n’est pas facile pour les familles et on sait ce que ça veut dire.»

Depuis le départ de sa mère il y a quatre ans, Marie-Josey Boivin voit son père faire l’aller-retour à la résidence trois fois par semaine. Elle voit dans le geste posé par les entrepreneurs une marque de soutien à ses efforts.

«On voulait que ce soit fait et que ce soit clean, conclut Linda Gagné. Et on s’est dit que si on lui offrait ça, ce serait ça de gagné». Grâce à des commanditaires, l’entreprise a pu réduire le coût des travaux.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *