uncategorized
22:00 20 janvier 2016 | mise à jour le: 20 janvier 2016 à 22:00 temps de lecture: 3 minutes

Un gîte bienveillant pour parents et enfants

TOURISME. Les jeunes familles en voyage auront désormais un nouvel endroit où s’arrêter à Château-Richer: le gîte familial de Caterine Robillard et Pascal Lortie, La Bienveillante, se veut un endroit convivial où petits et grands y trouveront leur compte.

Parents de cinq enfants, le couple Lortie-Robillard connait très bien les contraintes que peuvent apporter le voyage en famille. «C’est arrivé à quelques reprises qu’on ne se sente pas à notre place», rapporte Caterine Robillard, parlant des hôtels sans personnalité ou des gîtes un peu trop tranquilles.

Le couple chérit ce rêve commun depuis déjà quelques années, trouver un endroit accueillant où ils pourront démarrer un gîte. «C’est le grand rêve de mon chum, confie la mère de famille, également impliquée chez Côte-à-côte en action. J’avais moi aussi tenté de lancer un établissement de la sorte en coopérative il y a cinq ans.»

Il y a trois ans, les deux passionnés ont décidé de lancer leur projet en achetant une vieille demeure de 1898 située en haut de la côte de la chapelle, à Château-Richer. «D’ici, on peut voir jusqu’au Cap-Tourmente, se réjouit la propriétaire. On peut même voir les îles de Montmagny par temps clair.» Le nouveau gîte avait toujours appartenu à la famille de Gérald Gravel, l’ancien propriétaire. «Ça l’a été un achat très émotif, se souvient-elle. Mais il disait être content que ce soit une famille qui reprenne la maison.»

Accueillir toute la famille

Chez eux, tous les parents et leurs marmailles sont les bienvenus. «On cherche à rejoindre des gens qui veulent partager des moments entre parents et enfants», assure la propriétaire. Grande table, chambres adaptées, décor coloré, tout est pensé en fonction de la famille.

Lors de leurs nombreuses rénovations, le couple a décidé de préserver l’aspect champêtre de la demeure, tout en donnant une touche colorée et imaginative. «On est des patenteux, s’amuse Caterine Robillard. On a presque tout fait nous-mêmes. Je suis particulièrement fière de notre table, on la fait avec le bois de la grange qui était en arrière de chez nous!»

Un lieu pour apprendre

Également animatrice de journal créatif, un outil pour apprendre à mieux se connaître, Caterine Robillard se sert de La Bienveillante comme lieu de diffusion pour des ateliers destinés aux parents. «Je crois beaucoup aux valeurs de l’éducation bienveillante, explique-t-elle. C’est important comme parent qu’on prenne une minute d’introspection pour regarder comment on agit avec nos enfants.» Quatre conférences se tiendront au gîte pour la saison hiver-printemps 2016, en plus des ateliers réguliers de l’animatrice.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *