uncategorized
19:27 12 août 2011 | mise à jour le: 12 août 2011 à 19:27 temps de lecture: 2 minutes

Inauguration d’un columbarium dans l’église Saint-Roch

(Par Marie-Hélène Ratel) L’église Saint-Roch de Québec a inauguré mardi dernier son columbarium de 80 niches. Financé par la Coopérative funéraire de la Capitale, ce projet permettra aux paroissiens qui le désirent de reposer dans un lieu culte où plusieurs d’entre eux y ont été fidèles pendant de nombreuses années.

L’instauration d’un columbarium dans l’église Saint-Roch se démarque car elle est unique au diocèse de Québec. Le projet a pu être accepté grâce à la crypte funéraire présente dans l’église. Cela a facilité l’obtention de la permission de l’archevêque de Québec.

Dans le diocèse, seulement la basilique de Québec et celle de Sainte-Anne-de-Beaupré en possède elles aussi une crypte funéraire. Cependant, elle est réservée aux dignitaires et l’aménagement d’un columbarium dans ces lieux reste impossible, explique le président de la Coopérative funéraire de la Capitale, Marcel Giroux.

M. Giroux réfléchissait à ce projet depuis quelques années. Avec ses contacts dans la région, il a entre autre collaboré avec le curé de la paroisse Mgr Jean Piché pour l’accomplissement du projet.

En plus d’assurer une entrée d’argent à l’église, il affirme que les paroissiens pourront s’assurer d’une place de repos dans une église qui a joué un rôle important pour certains. «L’église Saint-Roch a été le pivot de gens qui sont partis ailleurs dans la région mais qui continuent de venir régulièrement à la paroisse. Ils auront ainsi la chance de reposer dans une église qui sera bientôt une basilique!», déclare-t-il.

Mgr Jean Piché, quant à lui, croit que le columbarium incitera davantage le déroulement de funérailles religieuses dans l’église plutôt que seulement une prière récitée dans le salon funéraire, une démarche qui devient de plus en plus populaire lors de décès. Il affirme que le columbarium apportera un avantage pastoral à la paroisse.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *