uncategorized
14:59 17 octobre 2011 | mise à jour le: 17 octobre 2011 à 14:59 temps de lecture: 4 minutes

Découverte de vestiges du 17e siècle au parc des Braves

Des fouilles archéologiques effectuées au parc des Braves, au cours des étés 2010 et 2011, ont permis de mettre au jour récemment des vestiges d’ouvrages en pierre, en brique et en bois associés à une série d’artéfacts du 17e siècle incluant divers témoins d’occupation domestique et des articles de traite. Sous la direction de Louis-Philippe Picard, l’équipe d’experts a même réussi à localiser l’emplacement exact du moulin Dumont, relié directement à la bataille de Sainte-Foy remportée par les Français le 28 avril 1760.

«Des sites d’habitation non perturbés du 17e siècle s’avèrent extrêmement rares en ville et même en campagne. Ces lieux sont fréquemment démolis puis reconstitués. Le site fouillé présente un potentiel important d’interprétation des conditions de vie et des activités quotidiennes de nos prédécesseurs», a souligné l’archéologue Anne Sasseville, lors d’une visite de presse au parc des Braves.

Des sondages archéologiques avaient eu lieu sur ce site en 1993 afin de vérifier une hypothèse concernant l’emplacement du moulin Dumont. Reprises en 2010 et poursuivies en 2011, les fouilles étaient ouvertes en période estivale à la participation de bénévoles. Plus de 273 personnes ont eu la possibilité de vivre une expérience exceptionnelle. Sous la supervision de l’archéologue Louis-Philippe Picard et de son équipe, les amateurs ont pu s’adonner à de réelles fouilles sur un site historique authentique.

Une panoplie d’objets très intéressants

Une serrure de porte, des pentures et clous en fer forgé et un batte-feu, l’ancêtre du briquet, ainsi que des pièces de monnaie de la première moitié du 17e siècle ont été récupérés près du moulin parmi les vestiges de démolition d’une petite maison de 10 pieds par 10 pieds qui pourrait avoir été mise en place par un certain Pierre Delaporte, commis de la Compagnie de traite de la Nouvelle-France, voisin de l’arpenteur Jean Bourdon en 1637 et décédé en 1639. Cette construction aurait été agrandie par Henry Pinguet.

Des hameçons, des plombs de chasse, des ossements de mammifère, de volatile et de poisson, des pois à soupe calcinés, de nombreuses épingles droites, un fourneau de pipe à fumer témoignent des activités domestiques. Des articles de traite, notamment des pointes de flèche en fer, des perles de verre, ainsi que des haches ont été retrouvés sur le sol de la cave.

«Des objets de piété, dont une petite croix de bois et des médailles religieuses, figurent aussi au sein de cet ensemble. La présence de grès normand, cette poterie française retrouvée aussi sur le site de l’«Abitation» de Champlain, confirme également qu’il s’agit d’un site d’habitation du 17e siècle», a précisé Mme Sasseville.

Une dernière victoire française

Parmi les objets liés à la dernière victoire française au Canada, dont le moulin Dumont s’avère le lieu symbolique, on mentionne des balles de fusil, un petit boulet de grenadier et un bouton d’uniforme militaire anglais gravé aux armoiries du Prince de Galles au centre d’une l’étoile à plusieurs branches.

«Une pièce étonnante en laiton frappée sous le règne d’Henri III, symbole d’un certain rang social, a aussi été récupérée sur le site du moulin Dumont», a ajouté pour sa part, Jacques Mathieu, professeur d’histoire à la retraite de l’Université Laval et président suppléant de la Commission des champs de bataille nationaux.

Ce n’est qu’en 2011 que le célèbre moulin Dumont a pu être localisé contrairement à la tannerie qui fera l’objet de fouilles ultérieures. Le parc des Champs-de-Bataille est le premier parc historique national au Canada et regroupe, entre autres, le parc des Braves et les plaines d’Abraham.

«La Commission des champs de bataille nationaux, dont le mandat vise la préservation de ce site historique incomparable, souhaite mettre ces récentes découvertes en valeur, mais il est encore trop tôt pour en déterminer la manière», a indiqué M. Mathieu.

Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *