Actualités
19:05 25 mars 2018 | mise à jour le: 5 février 2019 à 14:25

1000 visiteurs salivent en parlant de cuisine

ART CULINAIRE. Le 7e Foodcamp, un événement unique en son genre dans lequel les plus grands chefs du Québec participent, a attiré quelque 1000 visiteurs cette fin de semaine au Fairmont Le Château Frontenac.

L’un des plats présenté au public pour dégustation.

Photo TC Media – Alain Couillard

Ce happening culinaire fait de plus en plus courir les foules, soutient Yann Latouche, président d’EvenTouch, l’organisateur de cet événement annuel présenté à guichet fermé. Devant un auditoire déjà conquis, tous les chefs invités, qui ont participé à l’un ou l’autre des 14 ateliers-conférences, ont dévoilé des secrets de leur succulente cuisine. Parmi les représentants de la Ville de Québec, nous retrouvions François Blais, Annie Veillette, Frédéric Laplante et Vincent Chatigny.

La scène des ateliers-conférences.

Photo TC Media – Alain Couillard

Yann Latouche révèle que les mœurs ont changé au niveau de la consommation, «oui, on va encore se gâter en se pointant au restaurant pour goûter de nouvelles saveurs, mais, au lieu d’y aller 20 fois par année, ça sera plutôt 10, et pour les 10 autres, on va inviter des amis à la maison et cuisiner nous-même. Ce n’est plus seulement l’élite qui est capable de faire de la bonne nourriture.»

Pour l’organisateur, la facilité avec laquelle le public peut avoir accès à de l’information concernant la bonne cuisine, fait que les gens sont de plus en plus intéressés. Cela ouvre un créneau particulier pour joindre les amateurs culinaires.

L’un des plats présenté au public.

Photo TC Media – Alain Couillard

Rappel historique

À la base, ce Foodcamp a été créé en 2012 par des blogueurs, se rappelle Yann Latouche. «C’est Francis Laplante, un résident de Beauport, qui a lancé l’idée et posé les bases de cet événement.»

L’un des exposants à cette activité annuelle..

Photo TC Media – Alain Couillard

Ce premier rassemblement, au Château Laurier, a attiré 200 personnes environ. L’année suivante, toujours au même endroit, le nombre de visiteurs a doublé. «Par la suite, cette activité s’est déplacée au Château Frontenac à la demande de Baptiste Peupion, chef exécutif, qui arrivait de la France.»

Cette fin de semaine, qui se déroulait à l’automne, a été inscrite au mois de mars afin de permettre un plus grand nombre de participants. Les congrès, tenus de septembre à novembre à Québec, ne facilitaient pas la location de chambres au Château Frontenac à un tarif abordable durant la fin de semaine du Foodcamp. La prochaine édition se déroulera les 30 et 31 mars 2019.

Le Château Frontenac.

Photo TC Media – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *