uncategorized
14:04 6 mars 2018 | mise à jour le: 6 mars 2018 à 14:04 temps de lecture: 2 minutes

30 km/h dans Saint-Jean-Baptiste

Le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste lance la campagne «Dans Saint-Jean-Baptiste…Wô les moteurs!» pour exiger la réduction de la vitesse automobile de 50 à 30 km/h.

Pour le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, cette campagne s’inscrit dans une volonté à plus long terme de développer un quartier à échelle humaine.

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

La demande vise l’ensemble du Faubourg Saint-Jean-Baptiste et exclut les rues partagées où la vitesse est déjà réduite à 20 km/h.

Le regroupement est préoccupé par la vitesse automobile et la visibilité obstruée aux intersections.

«Le quartier a été conçu d’abord pour les résidents. On marche beaucoup ici. De par la particularité des rues en pentes, les gens utilisent beaucoup la chaussée pour marcher. Pour nous c’est un enjeu de sécurité. Les rues sont restreintes, c’est difficile parfois pour les conducteurs de bien voir aux arrêts.» précise Marie-Ève Duchesne, permanente du Comité populaire.

Aucune demande officielle n’a été déposée à la Ville. Le Comité populaire a toutefois posé un geste symbolique en cachant le panneau de 50 km/h de la rue Saint-Jean avec un autre de 30 km/h.

Selon Accès transports viables, les secteurs problématiques où se produisent le plus d’incidents sont Saint-Jean/Honoré-Mercier et Salaberry/Chemin Sainte-Foy.

Au printemps, le Comité populaire prévoit une «occupation de rue symbolique» dans le quartier Saint-Jean-Baptiste et une action «dérangeante». 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *