uncategorized
18:02 1 août 2018 | mise à jour le: 1 août 2018 à 18:02 temps de lecture: 3 minutes

Le P’tit marché solidaire de Limoilou de retour

La Ville de Québec a récemment donné le feu vert au P’tit marché solidaire de Limoilou pour tenir la 5e édition de ses activités. Du 4 août au 23 septembre, l’équipe de cyclistes se déplacera tous les samedis et dimanches pour offrir des fruits et légumes à prix abordable aux résidents du quartier. 

Des cyclistes sont engagés chaque année pour vendre les fruits et légumes à bord des tricycles de marchandises.

Photo gracieuseté

Ils s’arrêteront au parc-école Saint-Odile et au parc de l’Anse-à-Cartier, ainsi qu’aux bibliothèques de la Canardière, Saint-Charles et Saint-Albert. Différents points de vente ponctuels seront également visités à deux reprises pendant la saison, mais l’organisme ne détient pas encore de permis de vente sur la voie publique.

Chapeauté par le Centre Jean-Guy Drolet, le projet du P’tit marché solidaire de Limoilou se divise en quatre volets. Le marché ambulant et le mini-marché au parc Lairet sont les plus connus du grand public, mais un véhicule de sept passager est aussi mis à la disposition d’organismes pour offrir à leurs membres du transport vers différentes ressources ou pour participer à des activités sociales.

De la fin octobre à la fin juin, les personnes en situation de pauvreté peuvent aussi se procurer des boites de légumes. «Ça nous sert à compléter l’année dans l’accessibilité aux fruits et légumes frais et abordables. C’était une demande des citoyens. On fonctionne un peu comme les paniers des fermiers de famille, sauf que ce n’est pas du bio», explique la coordonnatrice du projet, Gracia Adam. Il est possible de se les procurer auprès de l’organisme Mères et monde.

Les boites sont disponibles en deux formats et offrent, bimensuellement, 10 à 13 variétés de légumes. Le projet pilote a commencé en janvier 2016 et a ensuite pu prendre son envol. Selon les calculs réalisés par l’organisme, ces boites permettent aux citoyens en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale de se procurer des légumes frais à un coût 25% inférieur à celui des supermarchés.

Le P’tit marché solidaire de Limoilou achète ses produits auprès de la Ferme François Blouin, située à l’Île d’Orléans, du Légumier Marcoux et du IGA Pierre Jobidon. «On essaie d’encourager le local dans la mesure du possible, mais la collaboration avec le IGA nous a permis d’offrir une plus grande variété», explique Mme Adam.

Les Ateliers à la terre du Centre Jacques-Cartier et la Gourgane souriante du Patro Roc-Amadour offrent également, gratuitement, un lot de leurs jardins. «On a pu proposer des légumes et des fines herbes cultivés de façon biologique et obtenir un petit surplus dans nos finances pour organiser l’activité bilan», d’ajouter la coordonnatrice.

L’organisme estime que près de 995 personnes ont bénéficié des différents services du P’tit marché solidaire de Limoilou l’an dernier. 

Le mini-marché aura lieu au parc Lairet tous les dimanches du 5 août au 23 septembre.

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *