uncategorized
23:30 23 juin 2018 | mise à jour le: 23 juin 2018 à 23:30 temps de lecture: 3 minutes

Le Marché public de Limoilou revient en force

Le Collectif Rutabaga a récemment tenu son assemblée générale annuelle en prévision de sa prochaine édition du Marché public de Limoilou. L’événement a rassemblé les producteurs et les marchands participants, le conseil d’administration et les membres du Marché public afin de dresser un bilan des activités et de discuter de la 5e édition du Marché. Olivier Tremblay, président du Collectif Rutabaga, est conscient des défis qui entourent l’organisation de l’événement.

Le Marché public de Limoilou, à l’été 2017, a connu un franc succès grâce à son achalandage continu

Photo gracieuseté

Pour une quatrième année consécutive, le Collectif Rutabaga assure l’organisation et la mise en place du Marché public de Limoilou. Situé sur la 3e avenue, entre la 8e et la 9e rue, le Marché s’installe tous les dimanches entre 11h et 15h, à partir du 22 juillet. Près de 40 producteurs et transformateurs y participent, au grand bonheur des résidents.

Les objectifs du Collectif Rutabaga, lors de l’assemblée générale, étaient de réviser les budgets pour la saison à venir, de présenter les postes à combler au sein du conseil d’administration mais surtout, de discuter des principaux défis entourant le marché de cette année. « Nous sommes une organisation assez récente, il faut travailler fort pour assurer les bases de l’organisation, explique Monsieur Tremblay. Maintenant que nous avons une bonne stabilité financière, nous avons des défis en termes de recrutement des bénévoles et de conserver notre pertinence après le buzz du début ». L’an passé, le Collectif Rutabaga avait maintenu un achalandage appréciable en bonifiant l’animation et la programmation du Marché : cette année, le collectif cherche comment renouveler et améliorer son offre afin de faire de l’événement un incontournable à chaque semaine.

Un aperçu du quotidien des producteurs

Inspiré des marchés européens, le Marché de Limoilou aspire à devenir un véritable lieu de rassemblement dans le quartier. Monsieur Tremblay partage d’ailleurs la motivation du Collectif Rutabaga qui est de faire du Marché public de Limoilou une activité conviviale et agréable au cœur de l’action. Il rappelle toutefois que bien qu’il y ait un bon roulement de producteurs, le Collectif demeure sensible à la réalité des marchands présents. « Ça fait partie de la mission du Marché : on veut que les gens aient un contact direct avec les producteurs, et que l’urbain soit en contact avec le rural. On veut aussi rappeler aux citoyens qu’être producteur, c’est excessivement exigeant. Ici, les gens retrouvent une qualité de produit et ils encouragent ces producteurs et c’est important » indique-t-il. Le Marché se terminera le dimanche 23 septembre. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *