Actualités
06:07 4 septembre 2018 | mise à jour le: 5 février 2019 à 13:52 temps de lecture: 3 minutes

Prix Reconnaissance Roger Pedneault: 5 lauréats reconnus pour leur implication

Dans le cadre de la récente Semaine québécoise des personnes handicapées, Mariette Thibault, employée au Groupe TAQ, a reçu une bourse de 1000$ de François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Une quarantaine de candidatures ont été étudiées par le comité de sélection.

Dans l’ordre habituel, Gabriel Tremblay, DG du Groupe TAQ, Mariette Thibault, Johanne Leclerc et Jean-Emmanuel Arsenault.

Photo Métro Média – Alain Couillard

Le Conseil québécois des entreprises adaptées (CQEA) a profité de la 5e édition des Prix reconnaissance Roger Pedneault pour rendre hommage à cinq personnes handicapées qui se distinguent dans leur parcours d’intégration au travail.

Mariette Thibault, de Québec, qui est née avec une surdité congénitale profonde, a eu toute une surprise lorsqu’elle a été prévenue qu’elle recevait l’un des prix reconnaissance. Cette surdité est devenue, pour elle, une occasion d’apprentissage. En 1997, elle obtient un emploi chez Groupe TAQ à titre de manœuvre à la manutention.

L’entreprise, qui est installée dans la zone industrielle du Carrefour-du-Commerce, effectue, entre autres, de l’assemblage, du conditionnement alimentaire et de l’emballage pharmaceutique. En raison de sa grande polyvalence et de son intérêt pour apprendre de nouvelles tâches, elle passe rapidement de département en département. «On me montre le travail et ensuite je suis en mesure de transmettre cette information», commente Mariette via une interprète.

Johanne Leclerc, directrice des ressources humaines, précise que la lauréate est chef d’équipe au niveau de la manutention. «Elle s’occupe d’autres employés, distribue le travail, supervise la production et vérifie la qualité.» Parmi les clients de l’entreprise, nous retrouvons, Biscuits Leclerc, Chocolats Favoris et la Maison Siemens.

Hommages

Jean-Emmanuel Arsenault, directeur d’Axia services à Montréal et président du conseil d’administration du CQEA, a tenu à souligner le mérite de chacun des quatre autres lauréats : Jonathan Bouchard, de Port-Cartier, Jan Bilinsky, de Montréal, Lyne Rivard, de Matane, et Franco Charest, de Sherbrooke. S’ajoute le coup de cœur du comité qui a été remis à Mireille Bérichon de Boucherville.

Le réseau québécois regroupe une quarantaine d’entreprises réparties au Québec. Il représente plus de 5000 travailleurs dont 3800 ont une limitation fonctionnelle quelconque et oeuvrent dans divers secteurs d’activités économiques.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *