uncategorized
21:55 26 mars 2009 | mise à jour le: 26 mars 2009 à 21:55 temps de lecture: 2 minutes

Une fresque de la «Fille afghane» du <@Ti>National Geographic<@$p>

Cinq finissants en carrelage de l’École des métiers et occupations de l’industrie de la construction de Québec (ÉMOICQ) ont réalisé une grande fresque inspirée d’une célèbre photo du National Geographic.

Le photojournaliste Steve McCurry avait fait la une du magazine en 1985 avec sa photo de la «Fille afghane», jeune réfugiée aux yeux verts étincelants.
La jeune fille, alors âgée de 13 ans, a été forcée de quitter son pays d’origine pendant la guerre d’Afghanistan (1979-1989). C’est à l’intérieur d’un camp de réfugiés au Pakistan que Steve McCurry l’a photographiée.

Les cinq élèves de l’ÉMOICQ ont dévoilé la fresque en céramique qui représente cette jeune fille le 20 mars dernier. Julie Cayouette, Jean-François Xavier Carrier-Garneau, Maxime Lessard, Philippe Laforce et Sonia Pardiac, instigatrice du projet, ont mis près de 600 heures à réaliser leur œuvre. Des élèves de divers départements de l’école ont collaboré à son installation.

Claude Ferron, l’enseignant des futurs carreleurs, a félicité leur ardeur, leur dévouement et leur passion tout au long de l’aventure. «Ils ont travaillé sans compter lors des journées pédagogiques, après les cours et même à la maison», a-t-il souligné.

Parmi les qualités recherchées pour exercer le métier de carreleur, une grande dextérité est exigée pour tailler, poser et réparer des surfaces de marbre, de granit et de céramique.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *