uncategorized
16:02 14 août 2007 | mise à jour le: 14 août 2007 à 16:02 temps de lecture: 4 minutes

Une pluie de nouveautés pour la 12e édition d’Envol et Macadam

C’est sous une pluie de nouveautés que sera donné le coup d’envoi de la 12e édition du Festival Envol et Macadam, qui prendra racine dans les arrondissements de Sainte-Foy et de Limoilou du 5 au 8 septembre prochain.

Question de se rapprocher quelque peu de la clientèle étudiante, de nouveaux sites seront exploités dans le secteur du campus de l’Université Laval et du Cégep de Sainte-Foy. L’Avenue Myrand sera, en plus des deux institutions scolaires, mise à profit cette année.

Le festival s’étendra sur quatre journées, soit une de plus que lors des éditions précédentes. Autre nouveauté au menu cette année: un partenariat avec le Matthew Street Music Festival, présenté à Liverpool, en Angleterre.

Le festival avait attiré quelque 9 000 adeptes de musiques alternatives l’an dernier. «Le nombre de spectateurs a été moindre l’an dernier en raison des intempéries. En général, entre 10 000 et 15 000 festivaliers participent au festival. Cette année, nous attendons 15 000 personnes», de dire Caroline Salaün, directrice adjointe d’Envol et Macadam.

Programmation à toutes les sauces

Les amateurs de techno, électro, rock, punk et hip hop tomberont sous le charme d’une programmation plus que diversifiée.

Les premières notes du festival se feront entendre sur le site du Cégep de Sainte-Foy le mercredi 5 septembre, dès 18 h, alors que les groupes Sleeping Giants, Loose Connexion, Les Prostitutes et MAP fouleront les planches de la scène. À quelques pas de là, sous le Chapiteau de l’Université Laval, Sorehead, X Makeena, Soundgazer et les attendus Infected Mushrooms feront lever les foules dès 19 h pour non seulement festoyer dans le cadre du festival, mais également célébrer le 10e anniversaire de la station radiophonique étudiante CHYZ.

Le jeudi 6 septembre, ce sera au tour de l’Avenue Myrand de vibrer sous le son des musiques alternatives. Le projet Envole-toi pour Liverpool prendra forme dès 18 h avec les prestations des groupes locaux L’Orosité, Buster, Each on Set, Fonojône et Still My Queen. Ce sera ensuite au tour de Karkwa d’enflammer la scène. Le volet hip hop sera présenté en grandes pompes au Chapiteau de l’Université Laval. Au programme: DJ Huggies, la finale du concours Boom 2007, Taktika, Accrophone et MC Arabica, duo composé de Freeman (IAM) et K-Rhyme le Roi. La soirée se terminera en beauté au Cactus, sur l’Avenue Myrand, avec Shampouing, Les Haricots Magiques et Les Frères Cheminaud.

C’est lors de la soirée du vendredi que le festival reviendra dans son patelin d’origine. La scène Tremblay, située au coin de la 3e Avenue et de la 6e Rue, sera prise d’assaut par The New Cities, Faber Drive et l’énergique Sum 41. Le Bal du Lézard présentera pour sa part gratuitement les spectacles de Docksides Hookers et The Business.

Le festival se clôturera par des prestations fort attendues. L’Impérial sera l’hôte d’un événement électro-techno mettant en vedette les DJs de Transition et Euphoria, le concours DJ Jam 2007 ainsi que les DJs de Orgone NRG Lab. Sur la scène Tremblay, les Never More than Less, Closedown, Sons of Disgrace, The Heights, Vulgaires Machins et Grimskunk se succéderont. Le Bal du Lézart fermera la marche en présentant les prestations de Troma Lisa et The Hop La.

La relève à l’honneur

Le DJ Jam 2007 permettra à la relève de vivre une expérience sans pareil sur la scène de l’Impérial. La date limite du dépôt des candidatures est prévue pour le 24 août prochain. Il est possible de s’inscrire sur le site Internet du festival.

Envol et Macadam est également le grand manitou de la compétition GBOB Challenge 2007 (The Global Battle of the Bands) à l’échelle provinciale. Présentée dans une panoplie de villes de la province, la compétition offre un grand prix de 100 000 $. Il est à noter que les groupes sont invités à soumettre leurs candidatures d’ici le 31 août au http://www.envoletmacadam.com.

Le groupe Vulgaires Machins a offert un avant-goût du festival.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *