uncategorized
23:00 26 novembre 2017 | mise à jour le: 26 novembre 2017 à 23:00 temps de lecture: 3 minutes

La brigade Atouts cœur s’occupe de la sécurité

L’école de la Ribambelle, située à Beauport, a fait de. Le projet Atouts cœur veille à ce que tous les jeunes de 4e année reçoivent la formation de réanimation cardiorespiratoire (RCR).

Tous les membres de la brigade Atouts coeur.

Photo Julie Côté

Jacinthe Garneau et Julie Côté, enseignantes en 4e année, sont responsables du programme. Le projet est passé par plusieurs étapes avant de prendre la forme actuelle. «Au début, on a réussi à faire l’acquisition d’un défibrillateur cardiaque pour 2000$. On a par la suite développé le projet pour pouvoir inclure la formation RCR et responsabilisé les jeunes dans une tâche de surveillance lors des récréations », précise Jacinthe Garneau.

« Le but n’est pas que les jeunes deviennent les premiers répondants. C’est simplement de les sensibiliser à la sécurité, ils viennent en support à la surveillance des enseignants », ajoute Julie Côté.  

C’est donc le rôle de la brigade atouts cœur d’amener cette surveillance supplémentaire sur le terrain de jeux, lors des récréations. Le jeune se voit confier cette tâche de surveillance et essaie d’identifier des situations possiblement dangereuses. Le but est évidemment de prévenir des accidents pendant les récréations. 

Le rôle de ces brigadiers hors du commun est pris très au sérieux. « Les jeunes choisis ont rempli un formulaire décrivant leurs motivations pour faire partie de la brigade. Ils sont heureux d’être là et ça paraît », spécifie Jacinthe Garneau. Ce projet fait partie d’un projet plus global de l’école qui se nomme Regard Neuf et qui vise la gestion des comportements de manière positive.

Formation RCR

Comme la formation RCR est donnée depuis déjà quatre ans, c’est maintenant tout le deuxième cycle qui a reçu la formation. La formation est maintenant incluse dans le budget de l’école. Les frais sont payés pour tous les élèves depuis 2016. La formation dure une journée et est adaptée à cette jeune clientèle. Elle est donnée par Secourisme RCR Québec. Les deux enseignantes aimeraient maintenant avoir un appui plus large. « Cette formation devrait être obligatoire à l’école primaire pour l’ensemble de la province. On espère minimalement que d’autres écoles de la région emboîteront le pas. »

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *