uncategorized
20:00 29 novembre 2017 | mise à jour le: 29 novembre 2017 à 20:00 Temps de lecture: 2 minutes

L’art au service des patients atteints d’Alzheimer

MALADIE. Les personnes
atteintes d’Alzheimer qui visitent le centre de jour l’Intemporel ont reçu la
visite du peintre John Ryan pour une activité d’art thérapie.  

 

John Ryan accompagne les artistes atteint d’Alzheimer dans la réalisation de leurs toiles.

Photo gracieuseté– Centre l’Intemporel

M. Ryan a eu l’idée, pour souligner la contribution des 20 sociétés régionales Alzheimer du Québec, de créer une murale géante avec la contribution de personnes atteintes de la maladie.

Dans chaque région, des personnes souffrant d’Alzheimer contribuent à la murale en peignant des toiles représentant des paysages de leur patelin, guidés par l’artiste peintre.  Sur une des toiles réalisées dans la Capitale-Nationale, on peut voir une représentation de la porte Saint-Louis.

L’ensemble de ces petites toiles sera mis à contribution sur une énorme murale comportant cinq sections de quatre à sept pieds, peinte par M. Ryan. La murale n’est pas transportée d’une région à l’autre pour des raisons de logistique.

Bienfaits

«Cette activité permet de s’adonner à quelque chose de plaisant. Ce n’est pas le résultat qui importe, mais le processus», explique Hugo Lanoux, technicien en travail social à la Société Alzheimer de Québec.

Ce type d’activité favorise une approche centrée sur les capacités des gens atteints de la maladie.

«Les personnes atteintes d’Alzheimer ont le gout de faire des choses. Ils ont encore des capacités. Ils ont besoin de se sentir utiles et valorisés», ajoute-t-il.

M. Lanoux explique que, même si les gens n’auront pas de souvenirs détaillés de l’activité, ils se souviendront du sentiment qu’elle  leur a procuré.

Il souligne également que diverses études ont déjà prouvé les bienfaits de l’art thérapie pour le cerveau, mais que, d’abord et avant tout, elle favorise la qualité de vie, l’humeur et le bien-être. Pour M. Ryan, l’important est que «les gens puissent mettre l’Alzheimer de côté pour un après-midi».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *