uncategorized
22:25 19 octobre 2012 | mise à jour le: 19 octobre 2012 à 22:25 temps de lecture: 2 minutes

La Nuit des sans-abri: briser les préjugés

«C’est Einstein qui disait qu’il est plus difficile de briser un préjugé qu’un atome », rappelle Pierre Côté, porte-parole de la 11e édition de la Nuit des sans-abri à Québec qui se tient vendredi soir sous la pluie qui tombe et tombera à Québec.

Ayant participé à l’émission Naufragés des villes où, pendant deux mois, il a fait l’expérience de l’itinérance, Pierre Côté admet d’ailleurs qu’il en conserve encore quelques-uns, préjugés, mais la clé est dans la tolérance.

C’est notamment pour combattre ces idées reçues que se tient annuellement la Nuit des sans-abri, un événement montréalais à l’origine (1989), mais qui se déroule désormais simultanément dans plus de 27 villes au Québec.

Organisée par le Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ), l’initiative vise à sensibiliser les citoyens à la pauvreté, à l’itinérance et à l’exclusion sociale, en favorisant les échanges entre tous les membres de la communauté. Kiosques, spectacles et vigile sont ainsi prévus sur la Place de l’Université du Québec à partir du milieu de l’après-midi. Pierre Côté espère que la pluie – «une réalité des sans-abri», souligne-t-il – ne découragera pas les quelques milliers qui ont l’habitude d’affluer chaque année à ce rassemblement solidaire et festif.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *