uncategorized
15:31 11 octobre 2012 | mise à jour le: 11 octobre 2012 à 15:31 temps de lecture: 3 minutes

L’amphithéâtre multifonctionnel évalué à 408 M$

C’est en comité plénier, à l’hôtel de Ville de Québec jeudi, que le concept final de l’amphithéâtre multifonctionnel a été dévoilé. Le directeur du projet, Jean Rochette, a présenté aux élus dans les menus détails le projet de 400 M$.

Le budget, l’échéancier et l’expérience client ont fait partie des critères clés pour développer le concept. Annoncé à 400 M$, l’infrastructure sportive est évaluée pour le moment à 403 M$. À cette somme s’ajoutent de 4 M$ à 5 M$ pour aménager la place à l’avant de l’amphithéâtre, ce qui totalise 408 M$.

«Le seul élément qui n’est pas inclus dans les 400 M$ est la place en avant de l’amphithéâtre. Ça ne touche pas la construction, c’est un élément à part», a justifié le maire de Québec, Régis Labeaume.

«À cette étape-ci, c’est un écart minime. On pourra mieux quantifier la nature des travaux en février 2013 lors de l’estimation de contrôle. (…) Le prix de l’acier pourrait monter, ce qui représente un risque additionnel au projet que nous n’avons pas calculé», a expliqué l’ingénieur Jean Rochette, directeur du projet.

Au sujet des dépassements de coûts, le maire de Québec a indiqué avoir une réserve de 55 M$. «Les contingences doivent être suggérées par l’équipe technique. Avant de toucher aux sommes dévolues aux facteurs de risques, on va s’asseoir pour discuter», a souligné le maire Labeaume.

Le bois écarté

Bien qu’il ait été évoqué récemment, le bois sera bel et bien écarté de la structure principale de l’amphithéâtre. «L’utilisation du bois peut être un élément architectural, en structure de toit ou comme élément secondaire», cite M. Rochette.

L’infrastructure, ayant une durée de vie évaluée à 60 ans, pourra accueillir au maximum 20 396 sièges. En mode «hockey», 18 482 sièges seront disponibles pour les amateurs du sport national. La plus petite configuration possible sera de 3704 sièges.

Nordicité

Le concept architectural de l’infrastructure sportive fera un clin d’oeil à la nordicité de la ville de Québec dans sa façade du hall d’accueil, rappelant les congères de neige (amas de neige sculptés par le vent). «Un élément important pour nous est la transparence. On souhaite que les gens vivent l’énergie qui s’en dégage», souligne François Moreau, membre du comité technique du projet.

À l’heure actuelle, de 15 à 25% des plans et devis préliminaires sont terminés. En février 2013, 66% des plans seront achevés. Un autre comité plénier est prévu en mai 2013.

 

 

 

 

Photo gracieuseté

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *