uncategorized
17:09 18 juin 2012 | mise à jour le: 18 juin 2012 à 17:09 temps de lecture: 2 minutes

Transat Québec Saint-Malo: Tests de retournement spectaculaires au bassin Louise

Plusieurs curieux ont assisté, aujourd’hui, aux tests de retournement et de mesures de sécurité effectués, au bassin Louise du port de Québec, sur deux voiliers inscrits en Classe 40 à la Transat Québec Saint-Malo.

À l’aide d’une grue placée sur la rue adjacente au bassin, les skippers québécois Éric Tabardel et Luc Forcier ont, en effet, été obligés de procéder à cette impressionnante manoeuvre en vue de la course parce que leurs voiliers n’ont encore jamais traversé l’océan.

 

Le but de l’exercice consistait à valider le centre de gravité des voiliers et de s’assurer qu’ils sont sécuritaires pour les équipages en haute mer. Après plusieurs opérations, dont la pesée du bateau en le sortant de l’eau avec des câbles, la grue a forcé sur la quille du bateau afin de le déplacer à l’horizontale sur l’eau.

 

Sept voiliers, quatre européens et trois québécois, sont arrivés au port de Québec et se sont officiellement installés en vue de la huitième édition de la Transat Québec Saint-Malo qui prendra son départ le 22 juillet prochain. Les coureurs ont jusqu’au 12 juillet pour convoyer leur bateau au port de Québec en vue du grand départ. Ils traverseront ensuite l’océan en parcourant plus de 2 897 milles nautiques, soit l’équivalent de 5 635 kilomètres.

 

Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Le voilier «Bleu» du skipper québécois Éric Tabardel en pleine manœuvre de retournement, au bassin Louise, dans le port de Québec. <@CP> (Photo Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *