uncategorized
18:42 23 juillet 2012 | mise à jour le: 23 juillet 2012 à 18:42 temps de lecture: 3 minutes

Le Groupe Desgagnés baptise un 18e navire, le Claude A. Desgagnés

De nombreux membres de la famille Desgagnés, des dignitaires et des partenaires de l’entreprise ont assisté vendredi dernier dans le Vieux-Port de Québec au baptême du 18e navire du Groupe Desgagnés, le Claude A. Desgagnés, baptisé ainsi en l’honneur du capitaine Claude Desgagnés qui a œuvré pendant plus de 50 ans au sein de l’entreprise.

M. Desgagnés avait d’abord agi comme capitaine avant de devenir un gestionnaire de l’entreprise, tant au niveau du transport maritime que de l’arrimage. Seul autre actionnaire du Groupe Desgagnés avec Louis-Marie Beaulieu, Claude Desgagnés a indiqué qu’on lui faisait un grand honneur en baptisant un navire en son nom. Dans son allocution, il a parlé de la croissance remarquable que l’entreprise avait eue lors des 20 dernières années.

Comme le veut la tradition, c’est la marraine du navire, l’épouse de Claude, Lucille Tremblay Desgagnés, qui a procédé au baptême du navire, faisant éclater sur la coque une bouteille de champagne. Préalablement à ce geste symbolique, le curé de la paroisse Saint-Joseph-de-la-Rive dans la région de Charlevoix, d’où est originaire la famille Desgagnés, l’abbé Jean Moisan, avait béni le navire aux abords du quai où il était accosté dans le Vieux-Port.

Invité d’honneur de cet événement, le maire de Québec, Régis Labeaume, y est allé de ces quelques commentaires.

«Il est plutôt rare qu’on assiste à un baptême d’un bébé mesurant 450 pieds et pesant plusieurs tonnes, a-t-il indiqué. J’aimerais ici en profiter pour souligner le dynamisme dont fait preuve dans son domaine le Groupe Desgagnés, une entreprise méconnue à Québec qui se veut des pionniers du transport maritime au Canada. Le groupe fait preuve d’un grand souci du détail et est visionnaire dans son champ d’action. Si la Ville de Québec a une réputation si enviable, c’est en raison de la présence d’entreprises comme le Groupe Desgagnés.»

Le Claude A. Desgagnés a été construit au chantier maritime Taizhou Sanfu en Chine au coût de 25 M$. Il a une longueur de 139 mètres. Il possède une capacité totale de fret transporté dans ses cales et sur son pont principal de 20 000 mètres cubes. Il est doté de deux grues de 150 tonnes métriques chacune pouvant être jumelées pour lever 300 tonnes métriques. Il est destiné à desservir l’est de l’Arctique canadien et le marché international.

Le Groupe Desgagnés possède maintenant 18 navires qui naviguent sur toutes les mers du monde. Il transporte 5,5 millions de tonnes de matériel par année et possède une masse salariale de 50 M$.

«L’entreprise a radicalement changé au fil des ans, a précisé le président et chef de la direction et actionnaire majoritaire de Desgagnés, Louis-Marie Beaulieu. En cette année de mon 25e anniversaire d’acquisition, je suis fier de dire que nous avons investi 325 M$ depuis 2007. Plus que jamais, nous remplissons notre mission qui est d’assurer par voie maritime la mobilité de personnes et le transport de denrées.»

Groupe Québec Hebdo

Les invités d’honneur de ce baptême devant le Claude A. Desgagnés; Mario Girard du Port de Québec, le maire Régis Labeaume, la marraine du bateau, Lucielle Tremblay Desgagnés, Louis-Marie Beaulieu du Groupe Desgagnés, le curé Jean Moisan et Claude Desgagnés.
(Photo Denis Fortin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *