uncategorized
15:33 26 septembre 2012 | mise à jour le: 26 septembre 2012 à 15:33 temps de lecture: 4 minutes

Un robot chirurgical à l’Hôtel-Dieu de Québec

L’arrivée d’un robot chirurgical au bloc opératoire de L’Hôtel-Dieu de Québec a été soulignée mardi. Cette acquisition est le fruit d’une campagne de financement de la Fondation du CHUQ qui a permis d’amasser 3,5 millions $.

Inauguré en présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, Dr Réjean Hébert, ainsi que de la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et de la région de Chaudière-Appalaches, Agnès Maltais, le robot chirurgical du CHU de Québec est le seul équipement du genre dans l’est du Québec et représente un investissement de 3 millions $.

«Comme toute avancée, celle-ci a été rendue possible grâce à l’appui de nombreuses personnes et organisations. Je tiens donc à saluer l’engagement de la Fondation du CHUQ ainsi que l’ensemble des équipes médicales, partenaires et généreux donateurs. Je suis convaincu que l’équipe médicale du CHU de Québec saura mettre à profit cet appareil à la fine pointe de la technologie au plus grand bénéfice des usagers», a déclaré le docteur Hébert.

 La Fondation du CHUQ, qui a dépassé son objectif de sa campagne de financement, a profité de l’occasion pour annoncer la création d’un fonds dédié au développement de la chirurgie oncologique robotisée au CHU de Québec.

Un robot pour le CHU de Québec

Le robot effectuera ses premières chirurgies dès le début du mois d’octobre en phase de familiarisation jusqu’au mois d’avril. Une fois la période d’apprentissage terminée, l’équipe prévoit réaliser environ 450 chirurgies robotisées par année, notamment chez les patients atteints de cancers de la prostate et gynécologiques qui pourront profiter de la grande précision de ce type de chirurgie qui favorise une diminution des séquelles et des effets secondaires. L’arrivée du robot chirurgical marque une étape pour le CHU de Québec. «C’est un grand jour pour la Fondation du CHUQ parce que nous avons relevé ensemble un grand défi. Grâce à la synergie qui s’est créée entre les médecins, les gens d’affaires et le grand public, nous avons réussi à atteindre et même à dépasser notre ambitieux objectif de financement», a souligné Guy Chabot, président du conseil d’administration de la Fondation du CHUQ. «Le robot chirurgical est un atout indispensable pour le CHU de Québec et un espoir pour les hommes et les femmes atteints de cancer.»

Vers un centre d’excellence en chirurgie oncologique robotisée

Pour le CHU de Québec, le robot chirurgical permet de rivaliser avec les autres grands centres hospitaliers au Canada et dans le monde. C’est surtout le premier pas vers le développement d’un centre d’excellence en chirurgie oncologique robotisée. «C’est un grand jour pour notre institution. Le robot chirurgical a trouvé sa place dans le bloc opératoire de L’Hôtel-Dieu de Québec et devient un outil indispensable dans l’arsenal que nous déployons pour vaincre le cancer chez nos patients», affirme Gaston Bédard, président du conseil d’administration du CHU de Québec. «Nous avons franchi un premier pas et nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin (…) nous pouvons espérer devenir un centre d’excellence en chirurgie oncologique robotisée. Il nous est permis d’envisager notamment des avancées en télé-médecine, en enseignement et en imagerie médicale.» Québecor et la Fondation J. Armand Bombardier sont partenaires majeurs à cette campagne de levée de fonds.

Le Québec Express, membre Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *