uncategorized
18:49 10 septembre 2012 | mise à jour le: 10 septembre 2012 à 18:49 Temps de lecture: 3 minutes

Règlement demandé pour sauver Saint-Cœur-de-Marie

La Coalition Héritage Québec réclame la constitution d’un règlement à la Ville de Québec qui obligerait aux propriétaires d’un terrain sur lequel est érigé un bâtiment historique d’en préserver l’enveloppe extérieure. La coalition regroupement souhaite que ce règlement éventuel soit appliqué à l’église Saint-Cœur-de-Marie, située au 530, Grande Allée Est.

«La Ville de Lévis a publié un tel règlement en 2012. De son côté, la Ville de Québec souligne pour l’instant que c’est une propriété privée et qu’elle ne peut intervenir. (…) Cette église est importante pour nous en raison de son caractère patrimonial, mais aussi parce qu’elle est située sur Grande Allée, la voie d’accès touristique à l’ouest du Vieux-Québec. C’est important d’augmenter l’offre touristique», justifie Johanne Elsener, porte-parole de la Coalition Héritage Québec.

Mme Elsener accuse le propriétaire actuel, Sébastien Leboeuf, de laisser l’édifice se détériorer jusqu’à atteindre le point de non-retour et d’être appelé par la Ville de Québec à le démolir avant qu’il ne devienne un danger public.

«Il se présente comme écologiste converti. Un des principes du ministère du Développement durable mentionne clairement la protection du patrimoine culturel», précise-t-elle.

Johanne Elsener a indiqué toutefois ne pas avoir parlé au principal intéressé, Sébastien Leboeuf.

Travaux urgents

Selon l’architecte Marc Bouchard, ayant accompagné l’ancien propriétaire de 2002 à 2010 (du temps du projet le Palais des arts), de 3 M$ à 5 M$ seront nécessaires pour effectuer des travaux urgents seulement sur l’enveloppe extérieure (toiture, maçonnerie) de l’église construite en 1920. Pour l’intérieur et l’extérieur, il en faudra le double, soit de 8 M$ à 10M$.

«La détérioration est exponentielle, pas graduelle. Il faut qu’il se passe quelque chose d’ici cinq ans», insiste-t-il. Rappelons qu’à la fin des années 1990, le ministère de la Culture a investi 750 000$ sur le clocher de l’église, avant de la vendre au Palais des arts.

Condos

Mme Elsener n’est pas opposée à la construction de condos sur le site de l’église Saint-Cœur-de-Marie, même si elle qualifie l’apparition de ceux-ci sur Grande Allée de «cancer généralisé» qu’il faudrait stopper.

«Ce n’est pas l’idéal, mais l’important est que l’enveloppe extérieure soit conservée. On préférerait plutôt un centre d’archivage de l’art religieux ou un hôtel-boutique, dont le concept fait fureur à Nantes», explique-t-elle.

De son côté, M. Bouchard est catégorique. «Les condos, ce n’est pas une bonne idée. On perd toute la volumétrie. Il y avait un marché pour les spectacles et les événements, avec le Palais des arts», dit-il, en faisant référence au projet de l’ancien propriétaire.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *