uncategorized
21:57 14 mai 2015 | mise à jour le: 14 mai 2015 à 21:57 temps de lecture: 3 minutes

Le réseau Croque-Livres arrive à Limoilou

LECTURE. De nouvelles boîtes colorées viennent s’ajouter au paysage de Limoilou: le réseau des Croques-livres, une initiative de la Table de mobilisation 1, 2, 3, go! Limoilou et du Comité d’éveil à la lecture et à l’écriture (ÉLÉ), a été inauguré aujourd’hui au CPE Jardin bleu.

Le réseau Croque-livres de Limoilou est composé de 18 boîtes à livres installées aux quatre coins du quartier. Il permet aux enfants et à leurs parents de prendre les livres de leurs choix et de les apporter à la maison. Les citoyens peuvent aussi remplir les boîtes avec leurs propres livres à leur guise.

L’initiative a été apportée dans le coin de Limoilou par le soutien de la Fondation Lucie et André Chagnon. «Ils ont permis l’acquisition d’une première boîte Croque-livres dans le quartier, a raconté Michèle Lebœuf de 1, 2, 3, go! Limoilou. L’engouement a été tellement grand qu’on a décidé de mettre en place un réseau.»

Les tout-petits dans la mire

Plusieurs CPE sont désormais propriétaires de leur propre boîte, comme le CPE Patro Roc-Amadour qui a été le premier acquisiteur à Limoilou. Installé depuis bientôt six mois, le propriétaire de la garderie Joseph-Antoine Duchesne a soutenu que le roulement est constant dans sa boîte à livres. «Croc-Adamour est toujours plein de volume», a-t-il confirmé. Les parents doivent encore s’habituer à ce mode de fonctionnement a dit le propriétaire. «C’est dur de s’adapter, a-t-il admis. Il faut comprendre que ce n’est pas comme une bibliothèque.»

De nombreux établissements du quartier sont désormais propriétaires de boîte Croque-livres. L’école La Grande Hermine, Rose et Pamplemousse et le CLSC de Limoilou sont quelques exemples des 18 propriétaires de ces mangeurs de livres. Des organismes communautaires aux écoles primaires, en passant par les simples citoyens, tous sont invités à se procurer une boîte à livre selon Michèle Lebœuf. «Il suffit de se la procurer avec l’aide de la Fondation et de s’en occuper par la suite», a-t-elle expliqué. Pour se faire, il suffit de s’acheter une boîte Croque-livres, la décorer à sa guise, s’assurer de son entretien et du roulement des volumes à l’intérieur.

Les buts de ses boîtes sont de piquer la curiosité des enfants et les intéresser dès leur jeune âge à la lecture. «On sait que ça fait partie intégrante du développement des enfants, a affirmé Michèle Lebœuf. C’est important de leur donner cette opportunité.» Cette initiative s’inscrit à son avis dans les défis que doit relever le quartier de Limoilou pour stimuler le savoir des enfants.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *