uncategorized
20:30 19 mai 2015 | mise à jour le: 19 mai 2015 à 20:30 temps de lecture: 3 minutes

Le fédéral officialise la reconstruction du Manège militaire de Québec

PATRIMOINE. Dévasté par un incendie accidentel il y a plus de sept ans, le Manège militaire de Québec sera rebâtit. Le début imminent du chantier a été confirmé par le gouvernement fédéral, mardi après-midi, ainsi que l’identité de l’entreprise sélectionnée pour réaliser les travaux.

De passage dans la Capitale, le ministre fédéral des Infrastructures, Denis Lebel a annoncé que c’est la firme Pomerleau qui a été mandatée pour la reconstruction et l’agrandissement du Manège militaire. Le contrat d’une valeur de 72,7M$ sur une enveloppe globale de 104M$ a été attribué par Travaux publics Canada, à la suite d’un processus d’appel d’offres du gouvernement fédéral.

L’édifice sera reconstruit selon le concept dévoilé par le premier ministre Stephen Harper en 2012. Il est prévu que la reconstruction sera terminée à l’été 2017. Le nouveau Manège militaire sera bâti en préservant les murs de pierre caractéristiques de l’édifice ancestral érigé en 1887. Ceux-ci devront toutefois être démontés pierre par pierre, avant d’être remontés et rejointés pour en assurer la solidité.

«Ce joyau du patrimoine a une valeur inestimable pour Québec sur les plans patrimonial et historique. Il était donc important de prendre le temps de bien faire les choses. Les délais peuvent paraître longs, mais il s’agit d’une tâche très complexe que d’intervenir sur du bâti patrimonial», explique le ministre Lebel.

D’ici deux ans, les citoyens retrouvent le visage original de cet élément du paysage de Québec, qui commémore l’histoire militaire du Manège et des Voltigeurs de Québec. Ils bénéficieront d’une utilisation accrue de l’édifice, notamment grâce à sa une nouvelle salle multifonctionnelle de 1300 places avec ouverture sur les plaines d’Abraham, de même qu’à l’ajout d’un hall commémoratif.

Atténuer les irritants

Conscient d’œuvrer dans un milieu touristique achalandé, l’entrepreneur entend travailler en étroite collaboration avec le donneur d’ouvrage, les consultants et le milieu. Des discussions en ce sens ont déjà eu lieu avec le Festival d’été de Québec et la Chambre de commerce de Québec.

«Nous ferons tout en notre pouvoir pour prendre le maximum de précautions, de façon à minimiser les impacts du chantier de construction sur le site et ses voisins», promet Alain Roy, vice-président chez Pomerleau, qui prévoit lancer les travaux dans les prochains jours.

Le chantier mobilisera environ 200 ouvriers, principalement des maçons et des menuisiers. Par la suite, l’ajout de bureaux gouvernementaux dans une nouvelle section à l’ouest du bâtiment devrait y regrouper quelque 200 travailleurs. Principalement dédié à la brigade des Voltigeurs de Québec, l’endroit accueillera également des activités culturelles et communautaires.

Rappelons que le Manège militaire a été le théâtre d’un important incendie survenu en avril 2008. L’échéancier serré prévoit que les travaux seront exécutés avant la fin 2017, à temps pour les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération.

Ventilation des investissements :

-72,7M$ = montant pour la reconstruction et l’agrandissement du Manège militaire.

-93M$ = montant incluant finition, équipements et aménagement des bureaux.

-104M$ = montant global incluant nettoyage, décontamination et planification.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *