uncategorized
15:35 3 mars 2015 | mise à jour le: 3 mars 2015 à 15:35 temps de lecture: 2 minutes

Rassemblement soulignant le décès de Guy Blouin happé par une autopatrouille

MÉMOIRE. Le Comité du 3 septembre tient un rassemblement public de solidarité ce mardi à midi, sur le parvis de l’église Saint-Roch à Québec. L’activité veut commémorer les six mois du décès de Guy Blouin, ce cycliste qui a été happé mortellement par une autopatrouille de la police de Québec près de l’endroit, dans des circonstances qui ont toujours suscité la suspicion d’une partie des résidents locaux.

Le doute persiste au sein du Comité du 3 septembre, dont les membres attendent les résultats de l’enquête de la Sûreté du Québec entourant les événements ayant mené au décès de M. Blouin. Le dossier a été transféré au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui décidera, à la lumière du rapport de la SQ, si des accusations criminelles doivent être déposées contre les policiers impliqués.

Selon le comité, plusieurs citoyens n’ont pas confiance dans le processus, «parce qu’aucun d’entre eux n’a eu accès à des informations sur la manière dont cette enquête a été menée ou sur ses conclusions». Certains craignent le manque de transparence et la possibilité que la lumière ne soit jamais totalement faite sur ce drame.

Le rassemblement de ce midi ne manquera sûrement pas de renouveler les demandes d’éclaircissement de la part des proches de Guy Blouin. «Ce sera également l’occasion de déposer des fleurs, chandelles, textes ou autres objets symboliques à la mémoire du cycliste décédé. Une soupe populaire sera servie sur place et des rubans noirs seront distribués pour signifier la volonté de mettre fin à l’impunité policière», précise le comité qui invite la population à supporter sa cause.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *