uncategorized
21:02 17 avril 2015 | mise à jour le: 17 avril 2015 à 21:02 temps de lecture: 3 minutes

Réorganisation dans le dossier poubelles: la Ville en mode solutions

ORDURES. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé vendredi qu’une analyse au sujet de la collecte des matières résiduelles était en cours. Avec plus de 8000 plaintes par année au sujet des ordures, le maire admet qu’il y a un problème.

Échec de la nouvelle politique

Le maire admet que l’administration a forcé la note un peu trop fort avec la nouvelle politique. Pour le moment, aucune grande décision n’a été annoncée pour des changements n’ont été annoncés, la Ville est dans un intervalle avant une révision de sa politique.

«J’admets mon erreur. […]Comme m’a dit mon collègue éboueur, on a voulu faire une révolution, on aurait dû faire une évolution», a déclaré le maire. L’administration admet que la mise au chemin des poubelles entre 17h et 19h était une mauvaise décision.

Le maire a cependant tenu à rectifier le tir. «Le désastre n’a impacté que 8% de la population», a tenu à rappeler le maire à plusieurs reprises.

Les nouveautés

«La cueillette aux deux semaines est terminée», a affirmé le maire.

Le bac, le sac ou le panier sont au choix et les citoyens peuvent mettre leurs ordures à n’importe quel moment de la journée sur le trottoir. Finies les amendes également, sauf pour les cas exceptionnels.

Aspects financiers

«Les changements qu’on va faire c’est juste moins d’économie. Il n’y aura aucun coût additionnel», a affirmé le maire.

L’opposition sceptique quant aux coûts nuls de l’opération

«On n’a pas appris grand-chose aujourd’hui», a déclaré Paul Shoiry, chef de l’opposition à la Ville.

Selon l’opposition, l’administration Labeaume n’écoute pas suffisamment les citoyens et ne va pas assez en consultation. «Tout ce gâchis… À quel coût? Le maire admet l’échec de l’opération. […] Ça va coûter une beurrée à la Ville. C’est impossible que cela se fasse à coûts nuls. Y a des contrats qui ont été octroyés en toute connaissance de cause pour des services qui ne satisfont pas la population. Là on veut revenir aux services qu’on avait avant, mais c’est pas le même contrat, c’est pas le même fournisseur, c’est pas le même devis. J’anticipe que ça va coûter très cher», a maintenu M. Shoiry. Selon l’opposition, la Ville aurait dû laisser la collecte des matières résiduelles aux cols bleus.

Ce qu’il faut retenir

Pour le moment, la nouvelle politique est maintenue pendant une période transitoire. Le maire soutient qu’il lui faut seulement quelques jours pour changer les choses.

Pour les citoyens:

-Bac, sac ou panier au choix

-Heures de mise sur le trottoir des déchets à la convenance de chacun

-La collecte est désormais hebdomadaire

La saga n’est pas encore terminée, puisque la cueillette se fait encore sous les mêmes modalités pour le moment. Les citoyens peuvent appeler Info Collecte pour des informations supplémentaires: 418 641-6101 ou www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/matieresresiduelles/info_collecte.aspx

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *