uncategorized
18:04 26 janvier 2015 | mise à jour le: 26 janvier 2015 à 18:04

Collège Mérici: trois programmes offerts en formule bilingue

ÉDUCATION. Le Collège privé Mérici offrira en septembre prochain deux programmes préuniversitaires et un programme technique en formule bilingue. Une cohorte sera formée pour chacun des trois programmes. Le collège Mérici est un des seuls au Québec à offrir des programmes bilingues.

«Les établissements d’enseignement se doivent d’innover, et ça tombe bien parce qu’à Mérici, innover, c’est dans notre ADN. Encore une fois, notre collège est avant-gardiste», a fait savoir Nicole Bilodeau, directrice générale de Mérici. Le Collège Mérici sera le seul collège à Québec à offrir ces programmes sous un même toit. Les programmes préuniversitaires en sciences humaines et en sciences de la nature seront offerts à 60% en français et à 40% en anglais tandis que le DEC en comptabilité et gestion sera offert à 50% dans chacune des deux langues. L’objectif du Collège est de favoriser la maîtrise de la langue anglaise afin de répondre à la demande du marché du travail d’avoir de la main d’œuvre qualifiée, du monde des affaires.. «Nous maintiendrons les plus hauts standards dans l’enseignement de la langue française, qui est le fondement de notre identité», a soutenu Mme Bilodeau.

Tout candidat ayant un niveau d’anglais intermédiaire fort à avancé sera éligible aux programmes bilingues. D’après Sam Hamad, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, cela fait plusieurs années que la communauté d’affaires de Québec est en demande de cette initiative. Alain Aubut, président de la Chambre de commerce de Québec, ainsi que Jacques Desbois, président-directeur général de l’Hôtel de Glace de Québec étaient présents pour appuyer la démarche du Collège Mérici et ont insisté sur l’importance de tels programmes.

L’attraction

«Le handicap qu’on a dans la région de Québec, c’est la main-d’œuvre. L’autre élément c’est l’attraction, ça va attirer davantage de personnes des régions et même de l’étranger», a soutenu le ministre. M. Hamad a aussi insisté sur l’importance de faire des stages en entreprises pour les jeunes, ce à quoi devrait s’atteler le gouvernement. Malgré la nécessité de développer l’enseignement de l’anglais dans les programmes, le gouvernement ne devrait pas négliger le français, qui est «notre fondement», selon le ministre.

Le dimanche de l’admission aura lieu le 1er février. Les candidats pourront venir soumettre une demande qui sera étudiée sur-le-champ et avoir peut-être une offre conditionnelle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *