uncategorized
21:26 2 juillet 2015 | mise à jour le: 2 juillet 2015 à 21:26 temps de lecture: 3 minutes

La Ville de Québec souhaite la bienvenue à ses nouveaux citoyens

COMMUNAUTÉS. La cérémonie d’accueil des nouvelles familles immigrantes dans la ville de Québec a permis à bon nombre de nouveaux citoyens de venir découvrir les outils et services qui s’offrent à eux pour une adaptation plus simple dans leur nouvelle ville.

Plusieurs centaines de personnes se sont présentées à l’hôtel de ville pour la cérémonie d’accueil annuelle des nouvelles familles immigrantes dans la région de Québec. Le maire Régis Labeaume, accompagné de la membre du comité exécutif, responsable des communautés culturelles, Chantal Gilbert, en a profité pour saluer le courage de ces personnes qui souvent «laissent une partie de leur vie derrière eux pour venir s’établir ici».

Plusieurs organismes communautaires d’accueil et d’intégration ainsi que de nombreux services de la Ville tels que Québec International, le Centre multiethnique de Québec, le Service 211 ainsi que les pompiers, les policiers et les bibliothèques ont formé le parcours de l’immigrant. Cette installation donnait la chance à ceux et celles qui en avaient le besoin de s’informer et de s’outiller sur différents aspects de la vie à Québec.

Le taux de rétention des immigrants étrangers a fait un bond impressionnant depuis les dix dernières années, dépassant maintenant le cap du 80%, a fait savoir le maire Labeaume lors de l’événement. «Auparavant, les gens arrivaient à Québec pour repartir à Toronto ou à Montréal. Maintenant, les nouvelles familles viennent s’installer chez nous et y restent.»

S’installer pour la famille

Assane et Inès Zongo sont résidents de Sainte-Foy depuis juillet 2014. «On aime la vie ici, a affirmé Inès Zongo. C’est bien pour notre famille.» Originaire du Burkina Faso, le couple s’est établi à Québec avec leurs deux enfants. «On a une petite fille de deux ans qui est née au Burkina Faso et un petit garçon qui est né ici», a-t-elle raconté. Le couple s’est présenté à la cérémonie après avoir reçu l’invitation du maire. «On est venu rencontrer M. Labeaume», a-t-elle expliqué.

Pour Fabiana Lima et Giovanni Dias, la vie à Québec en est une beaucoup plus tranquille que dans leur ville d’origine à São Paulo, au Brésil. «Ça fait sept mois qu’on habite ici, raconte Mme Lima. Nous habitions d’abord à Montcalm, puis nous avons déménagé à Beauport.» La sécurité qu’on retrouve ici est un atout pour le couple. «C’est même mieux que ce que nous pensions, a avoué Fabiana Lima. C’est bien pour élever une famille, c’est plus stable qu’où nous habitions avant.»

Un défi important réside toutefois dans l’équivalence de diplôme pour cette infirmière de formation. «C’est plus long que ce que je pensais», a-t-elle fait savoir. En ce qui concerne la barrière de la langue, le couple a commencé à suivre des cours de français au Brésil avant d’arriver ici. «Ça nous permettait d’économiser de l’argent en plus de nous donner une longueur d’avance lorsqu’on allait emménager.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *