uncategorized
21:33 9 mai 2014 | mise à jour le: 9 mai 2014 à 21:33 Temps de lecture: 2 minutes

La résidence Wilfrid Lecours donne au suivant

TRICOT – Baguettes dans une main et balle de laine dans l’autre, les résidentes de la résidence Wilfrid Lecours ont mis sur pied un projet d’entraide collective.

En effet, depuis l’été 2013, les dames bricolent afin de faire une banque de produits artisanaux. Par la suite, de grands bazars sont organisés afin de vendre leurs «petites merveilles». Tous les fonds recueillis lors de ces évènements sont remis à un organisme de la Capitale-Nationale.

Jusqu’à maintenant, l’escouade de tricoteuses a remis 230 $ au centre de jour L’Arche, L’Étoile et 211 $ à La Maison de Lauberivière. Les choses qui n’ont pas été encore vendues seront remises prochainement à Mères et monde. De plus, une autre vente est prévue pour août 2014.

D’ici là, les femmes se réuniront chaque mardi afin de pondre de nouvelles créations. De belles rencontres qui les font bouger et socialiser. «C’est une petite famille, on peut échanger sur nos vies. On se soutient toutes et on est bien heureuse de se voir chaque semaine», exprime l’une d’entre elles.

Cependant, la brigade est en pénurie de balles de laine, elle fait donc appel à la population. «Nos ressources sont épuisées et on veut aider d’autres organismes. On demande donc à la population de nous amener balles de laine et matériel de bricolage à la résidence», soutient l’animatrice de milieu, Chantale Langlois.

Un milieu de vie stimulant

En plus du projet de tricot et bricolage, les résidents sont appelés à écrire de petites histoires ainsi que d’illustrer cette dernière. Par la suite, les histoires seront réunies dans un livre pour enfant. L’animatrice de milieu explique que la résidence souhaite distribuer le livre dans les différentes écoles du quartier. Cependant, elle soutient que les ressources financières sont insuffisantes pour y arriver.

(M.V.P.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *